AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 ::  :: Le deuxième étage :: Le laboratoire

 
This is Madness... This is Sparta! [Pv Nath]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

▌Date d'arrivée : 31/03/2011
▌Commérages : 372

_________________

Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Affalé sur le sol de sa couche, Indiana Jones guettait les indiens dans sa cellule. Oui, ouiii, ouiiiiii, tous des otages comme lui, pour avoir cherché le trésor perdu du roi Kaiming de Chengdu dans la salles des Jade. Mais heureusement, Bruce Lee interviendra avec son intelligence physique, comme un lasso volant de John Wayne, mais sans le cowboy. Ce qui est, avouons, fort bien ballot, comme le dirait Charlot s'il ne parlait pas yaourt. Alors qu'il déchiffrait un billet du président Lincoln avec Benjamin Gates, Dupond et Dupont arrivait devant la cellule. D'un oeil mauvais, comme un méchant oeil de Monsieur Terminator, sauf que cet oeil était plus noir que rouge, mais bon, ce n'est qu'un détail. Et puis, de toute façon, il n'y avait qu'à savoir fermer les yeux et manger du risotto avec James Bond pour dire que la partie que j'ai préféré dans le film, oui. Voilà, l'ensemble est enfin devenu surréaliste, comme Destino de Dalí. Silencieux, ce fut commode au moins que le Dupond-Terminator pointa du doigt l'archéologue-fermier pour faire comprendre que...

-C'est l'heure du bain?

Ce à quoi on lui répondit avec un double-silence, mais bon c'était normal, la moustache coupe le son, c'est bien connu, comme le sabre-laser pointe vers le nord. Donc quoi de plus normal de les suivre, il faut se faire beau avant de retrouver Matt. Et puis qui sait? Il y aura peut-être la Fédération des Planètes Unies? Prenant par les bras les deux colosses belges, Jamie demanda à Chicken Little de rester là, il est trop pudique quand il n'y a pas son canard en plastique, quel prude de poulet. Et ensemble, ils pénétrèrent le labyrinthe de Pan, en espérant ne pas rencontrer l'Ogre de ce coquin de Faune.

-On est bien ensemble, n'est-ce-pas? On va voir Matt? Tu sais, toi, Winnie, je pense qu'on devrait un jour faire de la pétanque avec Fernandel, djeu' dis! Oh on est déjà arrivé? Mais c'est pas ainsi qu'on va perdre du poids, vous savez, j'aimerai avoir les tablettes de chocolat de mon cousin, mais j'ai qu'une semelle! Ça se mange au fait?

Accablant les moustachus de plusieurs questions, Jamie ne se rendit pas compte tout de site qu'il était rentré dans un temple momifié du:

-Une salle de cinéma! Oh merci!

Quel festival de formes et de couleurs! Le rouge et le marron s'entremêlaient dans de magnifiques volutes liquides. Prodigieux! Magnifique! Apostrophe! Ça c'était de la bande-annonce! Même si c'était une drôle de mise-en-bouche du film « Alien »... Il aurait mieux valu mettre un dauphin dans le bocal, ce serait plus réaliste. Mais bon, Pignon lui susurrerait sans doute que ce qui s'y trouvait était sans doute le chaînon manquant. Mouiiiiiii, mais que aire d'Elephantman? Alors qu'il imaginait un éléphant portant un justaucorps et un slip kangourou, les vigiles de la salle guidaient le jeune fermier sur sa place de cinéma. Et ça c'était de la place! Matt aurait sans doute voulu s'y installer dans un trône pareil, peut-être est-il déjà passé par là même! Après tout, il mérite bien tout traitement de faveur! Pignon lui serait plus difficile à installer, par contre. Mais bon, comme l'a dit Hitchcock, rien ne vaut un bon cigare.

Installé confortablement dans son siège, Jamie regarda les deux détectives prendre la porte et le laisser seul, comme un momie, sauf qu'il n'avait que le sourire en commun. Et les os. Et le siège! Hon, hon, hon! Bien, calé, l'adolescent lâcha un soupir digne de Roméo et Juliette:


-Pfiou... Matt, comment on va sortir d'ici?

Spoiler:
 
▌Date d'arrivée : 02/12/2009
▌Age du joueur : 32
▌Commérages : 1422

_________________

Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-box.forumactif.com

avatar



[HR : excuse-moi, tu verras que j'ai "utilisé" quelque chose dont on avait parlé pour la tournure de ce rp Wink En espérant que cela puisse t'aider là-dedans, si pas, j'éditerai ]

L’Ombre ricanait et Nathaniel souriait. Sa victime préférée allait bientôt arriver et il pourrait s’amuser. Personne, jamais, ne l’en interdirait puisqu’il s’agissait là de son torturé. « Tu as promis de ne point le maltraiter, comment comptes-tu t’en tirer ? » Voilà ce que l’Ombre lui murmurait mais Nathaniel avait tout planifié. Il avait certes promis de ne point toucher à un seul cheveu de ce jeune homme, c’est vrai. Mais il n’avait jamais été question de ne point blesser l’âme de ce mignon « Tu tiens ainsi ta promesse malgré le jeu, un travail tout en finesse » L’ombre, rarement, le complimentait mais il fallait bien l’avouer, le plan était bien pensé alors pourquoi s’en priver ? C’est ainsi que le sourire se fit plus carnassier tandis que la porte des lieux grinçait. Jamie McCravatt venait d’arriver. Les matons l’avaient installé sur le trône des condamnés et cet imbécile-né souriait comme jamais. « Bénis soient les idiots aux cousins jouant les héros » Il était vrai que son cousin avait bien réfléchi, le gredin. La punition ne pourrait pas être parfaite puisqu’il fallait protéger cette femmelette. Son petit torturé allait donc s’en tirer… Physiquement du moins, pour le mental, rien n’était certain. « Il est déjà attardé alors personne ne verra de différence quand il sera rentré »

Décidément, tu cherches les ennuis. Mais aujourd’hui, Matt n’est pas là pour te sauver. Et tout le monde sait pourquoi ! Si tu n’existais pas, jamais ton cousin n’aurait dû s’interposer contre Cthulhu pour te protéger. Jamais il n’aurait été blessé. Tu es une erreur, et ça, tu le sais. N’est-ce pas ?!? Le sais-tu au moins… ?

Tandis qu’elle discourait, la Folie s’était avancée à pas feutrés jusqu’à son cher torturé. Elle avait fini par poser des doigts acérés tels des crochets sur les épaules de sa victime préférée. Elle s’était rapprochée pour mieux murmurer ses doux petits billets. « Il n’est rien qui soit pour un homme plus infinie torture que ses propres pensées » L’Ombre appréciait d’un air émerveillé le jeu qui se déroulait. Jamie, jamais, ne sortirait indemne de cette pièce où l’on expérimentait. Le laboratoire n’était pas fait que d’éprouvettes et décoctions empoisonnées… Non, on y expérimentait également d’autres formes de torture, plus fines, plus malignes. Nathaniel comptait bien pénétrer au plus profond de son cerveau afin d’y réveiller des peurs insoupçonnées. Que serait Matt la diva sans son bras droit ? Ni plus ni moins qu’un gamin empli de désarroi. Nathaniel comptait les détruire tous les deux ces misérables morveux. « Nous sommes Uniques, nous sommes l’égal de Dieu, pas besoin de mortels miséreux » La Folie ne blesserait pas physiquement mais elle se vengerait du coup pour avoir été clément. Elle se vengerait et la punition serait pire qu’une blessure physique mon mignon. Quoi de mieux pour détruire quelqu’un de le voir être blessé par l’un des siens ? « Fufufufu, oui, ce plan est magnifique mon ami »

Rassure-toi, ce n’est pas si grave que cela. Tu peux rétablir l’Ordre en commettant l’impardonnable. Mais qu’est-ce donc ?!? Ma foi… Cela dépend de toi. Moi ? Qu’en penses-tu ? S’il n’y avait pas cette foutue promesse, tu aurais pu blesser cette bougresse. Chut, personne ne doit savoir… Noooon… Mon précieux ne doit point connaître notre plan malheureux… Oui, oui… Mais oui ! S’il le savait, pardi, nous serions finis ! Mais comment réparer pareil outrage que d’être né sans être désiré s’il ne peut être blessé ? Qui dit qu’il ne doit pas être blessé ? Nous ne devons point le faire… Mais… Oooh mais oui ! S’il se le fait, alors ça sera parfait ! A moins qu’il ne blesse l’autre… Notre promesse sera caduque puisqu’il aura blessé l’eunuque ! Oui, oui… Mais ouiii ! Nous débarquerons en héros mon ami pour venger mon précieux ! M-O-N précieux ! Le nôtre…

L’Ombre gloussait dans son coin, se délectant à l’avance de ce jeu malsain. S’ils parvenaient à leur fin, il n’y aurait point un mais deux McCravatt morts demain. « Non, pas demain, prolongeons le jeu, cela nous rendra d’autant plus heureux » Oui, il fallait du temps pour préparer ces choses-là. Resserrant sa prise sur les épaules de sa ‘promise’, la Folie s’amusait comme jamais. Elle chantonnait sur un air endiablé tout en dansant autour de l’enfant. Elle tapait tantôt des mains, sautait tantôt à pieds joints avant de reprendre sa danse dans un état de transe. Elle arrachait une touffe de cheveux parfois pour la plonger dans une éprouvette qui gisait là. Le résultait fumait et la Folie acclamait. L’Ombre rigolait et le spectacle continuait. Certains ‘hommes’ sont sans but logique. On ne peut les acheter, les intimider, les raisonner ou négocier avec eux. Certains ‘hommes’ veulent juste voir le monde brûler. Nathaniel était l’un d’entre eux. La Folie était devenue malsaine, vicieuse et violente. Elle voulait voir le monde brûler, elle voulait entendre les gens hurler, elle voulait les voir supplier avant d’être exterminé. L’Ombre avait gangréné son esprit jadis guilleret. Elle avait fait de lui un monstre. La Folie s’arrêta soudain, porta son regard fou sur sa victime et prononça la sentence.

Qu’en penses-tu petit Jamie ? Es-tu prêt à jouer avec nous mon ami ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
This is Madness... This is Sparta! [Pv Nath]