AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 ::  :: Signez le registre! :: Prédéfinis

 
Le club des bienheureux [16/20]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

▌Date d'arrivée : 02/12/2009
▌Age du joueur : 32
▌Commérages : 1422

_________________


Dernière édition par Nathaniel O'Bryan le Dim 18 Sep - 23:04, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-box.forumactif.com

avatar







Club des bienheureux {16/20}
Ça se mange ces bêtes là? Que nenni! Mais pourquoi Bienheureux? N'est-on pas heureux d'être un Doudou? Si, si, si, mais voyez vous cher ami, les Bienheureux ont cela de bien qu'ils ne subissent la convoitise d'aucun des Neufs. Ils font leur petite vie à l'hôtel sans que leurs actions soient influencées ni redirigées. Alors? ils ne portent pas bien leur nom nos petits verts? Mais attention, s'ils sont délaissés par manque d'intérêt, ils devraient être sur leurs gardes, personne ne les protègera... En clair, votre personnage, s'il est un Bienheureux, sera de ceux qui n'ont rien demandé à personne et s'en portent plutôt bien puisqu'on ne vient pas les chercher non plus. Cela dit, vous n'êtes protégé d'aucune attaque vicieuse, d'aucun dégât collatéral. Soyez sur vos gardes mes petits!



Scott Douglas, l'homme de ménage. LIBRE
Josuah Parker, le barman susceptible.LIBRE
Matthew Carter, le bon ami. LIBRE
Blue Davis, la future rockstar. PRISE
Ignacio Ramirez, le tueur à gages. LIBRE
Anita Blake, l'avocate du diable. LIBRE
Mandy Carlside, la neuropsychiatre. LIBRE
Malcolm Chace, le médecin douteux. PRIS
Joachim Wright, l' "ancien" toxico. LIBRE
John Smith, le flic fanfaron. LIBRE
Henri Potier, le français exhibitionniste. PRIS
Arthur Clifford, le flic à cheval sur les principes. PRIS
June McCarley, dresseuse de chiens pour aveugles. PRISE
Maxence Stewart, le bon vivant du club des 4. LIBRE
Elizabeth Stark, la voyante du dimanche. LIBRE
Dahlia Silvester, la fiancée fugueuse. LIBRE
Jane Heatherfield, la prof de danse. LIBRE
Sue Lee, la fillette muette. LIBRE
Meredith Sewth, la mère retrouvée. LIBRE
Anna Theim, la sexagénaire lubrique. LIBRE
▌Date d'arrivée : 02/12/2009
▌Age du joueur : 32
▌Commérages : 1422

_________________

Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-box.forumactif.com

avatar



-------- Scott Douglas --------
© Avatar réalisé par NES, prédéfini de NES.
-------- My Life --------

Scott est né le 19 août 1987 à Tuskegee dans l'état d'Alabama. Âgé de 23 ans, il exerce le métier de femme de ménage depuis une période indéterminée. Ses ennemis le définissent comme un homme manipulateur, cynique, voyeur, pyromane et cleptomane. Ses proches, quant à eux, vont le qualifier de réfléchi, inventif, sérieux, observateur et intransigeant.

Premier né de la famille, par une froide soirée de printemps, Scott a toujours du s’occuper de sa fratrie pour palier à l’incapacité parentale. Il est dur de devoir expliquer à ses frères de trois, quatre ans que les parents les ont eu juste eu pour toucher les allocations familiales. A l’âge de cinq ans, il commença sa vie de voleur, chapardant dans les étals pour offrir une pomme à ses frangins. Bon, il n’était pas terrible dans les premiers temps, se ramassant des coups de balai à tirelarigot mais à force de persévérance on aurait pu croire qu’il parviendra à quelque chose… Que neni, il se retrouva en maison de redressement pour écoper d’une peine de prison pour vol d’écran plasma. Il avait alors quinze ans. Il était loin le temps des pommes par contre il était toujours aussi nul alors forcément monsieur s’était fait prendre la main dans le sac. Il reçut durant son séjour une thérapie afin de combattre sa cleptomanie grandissante. Mais autant dire que cette dernière fut un échec cuisant. Toutefois, le thérapeute réussit à diminuer la valeur matérielle de ses vols passant de l’écran plasma à la brosse à cheveux. C’est dans cet endroit que se révéla sa grande passion du nettoyage. En fait, il faut surtout comprendre qu’il fut bizuter par les anciens, qu’il dut récurer les toilettes à coup de brosses à dents, qu’il dut monter sur des échelles pour nettoyer les plafonds avec un pinceau, bref, vous avez compris le genre. Et voilà que monsieur appréciait réussir ce dur travail. Il aimait à ce que tout brille et il finit par faire de cette passion un métier. Lorsqu’il put sortir, il se rendit à Las Vegas pour faire ses adieux à sa famille et sillonna les routes à la recherche d’un endroit où bosser. Il fut engagé à l’hôtel contre le couvert et le gîte.
Mandy Carlside ♣ Pourquoi a-t-il fallu qu'il tombe sur la seule femme mariée prête à ne jamais point tromper son mari? Il la drague, se ramasse des vents, et ré attaque. Bah quoi? Il ne demande pas non plus la mer à boire. Juste un petit tête à tête dans le placard... en tout bien tout honneur hein. Simplement un repas entre un balai et une serpillère ce serait déjà pas mal non? Mais pourquoi cet argument ne semble pas plausible une fois sorti de sa bouche? Mystère et boule de gommes...
Josuah Parker ♣ Ils se connaissent depuis tellement longtemps... Ils se détestent depuis la nuit des temps... Et forcément, il fallait qu'ils bossent dans le même endroit. Quel ne fut pas l'horreur de s'apercevoir que le barman de l'hôtel n'était autre que ce vieil ennemi de jadis? Entre les deux, c'est coup bas, coup de griffes, de canif et bouteilles cassées. Autant dire qu'il vaut mieux éviter de se retrouver sur leurs chemins à ce moment car une chaise perdue ça arrive vite en pleine tête croyez-moi!
Ryann Stalker ♣ A croire que Scott le fait exprès mais il débarque toujours pour faire le ménage alors que le gamin est sous la douche. Du coup monsieur se rince l'oeil, bah quoi, si le mioche laisse la porte ouverte c'est pas sa faute non plus hein! Forcément, il faut bien se douter que le gosse a fini par repérer le manège du coup on ne peut pas dire qu'ils s'apprécient grandement. Scott l'évite du mieux qu'il peut car le gamin semble prêt à péter une durite et lui dire ses quatre vérités. Et plutôt crever que de se faire engueuler par un gosse devant toute une assemblée...
▌Date d'arrivée : 02/12/2009
▌Age du joueur : 32
▌Commérages : 1422

_________________

Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-box.forumactif.com

avatar



-------- Josuah Parker --------
© Avatar réalisé par NES, prédéfini de Ruthel W.
-------- My Life --------

Josuah est né le 11 février 1987 à Tuskegee dans l'état d'Alabama. Âgé de 23 ans, il exerce le métier de barman depuis ses dix-sept ans. Ses ennemis le définissent comme un homme impulsif, moralisateur, je m'en foutiste, dragueur et colérique. Ses proches, quant à eux, vont le qualifier d'attentionné, souriant, joueur, amusant et fêtard.

Josuah est né un onze février, trois jours avant la Saint-Valentin, parfaite preuve de l’amour indéfectible que ses parents éprouvaient l’un pour l’autre. C’était ce qu’on ne cessait de lui répéter et le petit gamin en était très fier. Ses parents étaient fous l’un de l’autre et il était l’exemple parfait de cet amour éternel. Car oui, ses parents s’aimeraient pour l’éternité quelle question ! Et ils l’aimeraient aussi pour toujours. Ca, c’était ses beaux rêves d’enfant mais la réalité le rattrapa hélas bien vite… Oh, non, n’allez pas croire que maman et papa finirent par se détester, non, ils finirent par « le » détester. Le gosse était trop rebelle, pas assez obéissant à leurs goûts, il accumulait bêtises sur bêtises (après tout, c’est la spécialité des gosses de cinq ans). D’un point de vue extérieur, on peut sans aucun doute possible dire que monsieur et madame Parker avaient cru qu’avoir un enfant, ce serait bien mais hélas ils étaient incapables de le gérer. Oui, ils appartiennent à cette partie de la population à laquelle il vaudrait mieux ne pas remettre la responsabilité parentale sur le dos. Ils seraient, tout au mieux, capables de s’occuper d’un chien (et encore ils seraient capables d’oublier de le nourrir). Les parents du petit Josuah vivaient pour eux, oubliant qu’un gosse, ça amenait des responsabilités et que la vie allait changer. Ils engageaient baby-sitters sur baby-sitters pendant qu’ils partaient faire la nouba jusque trois heures du mat’. Josuah ne grandit donc pas avec l’amour de ses parents, ne sachant pas ce que c’était. Il tenta pendant tout un temps de se rebeller, espérant les faire réagir, mais il ne gagnait pas plus qu’une punition et un oubli supplémentaire. « Ce que tu as fait est mal, tu n’auras pas de nounou ce soir, tu l’as mérité. Il y a des lasagnes dans le frigo, débrouille-toi ». Le genre de choses qui ne se dit clairement pas face à un enfant de sept ans… Vu que la révolte ne marchait pas, il tenta l’autre méthode, resté calme. Il y parvint jusque l’âge de 15 ans, jour où il rencontra Scott Douglas. La rébellion reprit, les coups, les genoux en sang, les yeux au beurre devinrent son lot quotidien. Et ce, jusqu’à la fin de sa scolarité. Ils finirent par se séparer et Josuah enchaîna petits boulots sur petits boulots, dans des bars, en tant que sorteur jusqu’à se retrouver ici… Face à Douglas. La poisse.
Sharon Watson ♣ Quelque chose ne tourne pas rond chez cette fille vous savez ? La première fois qu’il l’a aperçu, elle lui a de suite plu. Un verre offert, une discussion au bar et notre jeune barman retourna dans sa chambre en bien charmante compagnie. Sauf que le lendemain, la jeune femme s’était fait la belle. Pas de quoi fouetter un chat, il y était habitué. Mais voilà que la suite devient intéressante… Vous ne devinerez jamais !! A mesure qu’il discutait avec ses clients, il comprit vite fait que la fille lui avait menti. Elle n’était pas biologiste. Mais plutôt libraire, ou romancière, ou chanteuse, ou encore boulangère. Bon sang, mais elle fait quoi à la fin ? Mécontent, Jos’ ne compte pas se laisser faire. Il déteste le mensonge et compte bien découvrir la vérité. Et puis, qui sait, si les choses tournent bien, pourquoi ne pas recommencer cette nuit de folie ?
Matthew Carter ♣ Ce gars-là, il l’aime bien. Pourquoi ? Bah, parce qu’il vient très souvent boire à son bar alors forcément, il ne peut que l’apprécier. Matthew est quelqu’un d’enjoué et toujours souriant alors il est de plaisante compagnie. C’est toujours plus agréable que de servir les poivrots qui gisent sur leur table à côté. Tous deux amateurs de jolies jeunes femmes, il n’est pas rare de les entendre discuter de l’une d’entre elles. On confronte les avis, on se pistonne pour voir comment mettre celle-là dans son lit. Jos’ adore tout particulièrement le taquiner au sujet de Margaret. C’est marrant de voir ce client s’empourprer dès qu’on aborde le sujet. S’il peut arriver à les caser ces deux là, il n’en sera pas mécontent.
Scott Douglas ♣ Josuah et Scott se sont rencontrés dans la cour de l’école. Même année, même classe et dès le premier regard, ils n’ont pas pu se supporter. Pourtant, ils avaient un lien en commun : « des parents incapables de gérer leurs gosses ». On aurait pu croire que ça allait les rapprocher mais que neni… Aussi bagarreurs l’un que l’autre, cumulant les retenues pour dépasser l’autre, ils se sont toujours battus, priant pour être le meilleur « délinquant ». En quelque sorte, ce fut leur solution pour tenter de se faire remarquer aux yeux des parents. Autant vous dire que tout cela n’a jamais servi mais ça ne les empêchait pas de continuer et se retrouver à l’infirmerie. Un nez cassé pour l’un, une morsure sur la joue pour l’autre et deux trois bleus sur les jambes, c’était leur lot quotidien… A la sortie de l’école, ils avaient réussi à se séparer, faisant chacun leur bout de chemin, parvenant enfin à décrocher. Hélas, ils ont fini par se retrouver à l’hôtel Dusk, misère de misère…
▌Date d'arrivée : 02/12/2009
▌Age du joueur : 32
▌Commérages : 1422

_________________

Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-box.forumactif.com

avatar



-------- Matthew Carter --------
© Avatar réalisé par Ruthel, prédéfini de Ruthel W.
-------- My Life --------

Matthew est né le 03 mars 1987 à Washington D.C dans le district de Columbia. Âgé de 23 ans, il exerce le métier d' agent publicitaire depuis quelques années. Ses ennemis le définissent comme un homme fêtard, paresseux, je m'en foutiste, dragueur et pas travailleur. Ses proches, quant à eux, vont le qualifier de tendre, souriant, joueur, bout en train et comique.

Matthew est né un trois mars de l'année 1987. Troisième enfant de la famille, il fut suivi quelques années plus tard par son petit frère et sa petite sœur. Une famille normale, en bon terme, souriante et aimante, Mat' a eu la chance de vivre dans une ambiance propice à la joie et cela a fortement marqué son caractère. Il ne se laisse jamais démonté pour quoique ce soit. Il rencontra Ruthel, son meilleur ami, le jour de la rentrée scolaire. Depuis l'âge de trois ans, ces deux-là sont inséparables et font les quatre cent coups. Il a toujours été là pour épauler son frère de coeur lorsque la mère de celui-ci devint amnésique, fut envoyée à l'hôpital et qu'il dut payer les frais de santé. Il le maternait à sa manière (bien que plus jeune Mat' a des tendances mère poule envers son ainé) et cherchait à tout prix à le sortir de sa mélancolie. Il a viré en "bad boy" pendant l'adolescence, faisant les pires mauvais coups avec sa boule de poils colérique comme il appelle Ruru. Puis l'ainé s'est calmé, alors que Mat' est resté l'éternel fêtard séducteur incapable de rester avec une fille plus de trois jours. Il y a un an, la mère de Ruthel est décédée et le moral de celui-ci en a largement pâti. Avec le temps, il décida de partir à la recherche de ce père et de ce frère qu'il n'avait jamais connu. Mat' a décidé de le suivre parce que l'un sans l'autre, c'est inconcevable.
Ruthel White ♣ Entre nous, c'est à la vie, à la mort. Tu es le ying, je suis le yang. Ils sont opposés de caractère et pourtant indissociables. Chacun porte en lui les germes de l'autre. L'un ne se conçoit pas sans l'autre. C'est pourquoi Mat' a suivi Ruthel lorsque celui-ci a tout quitté pour retrouver ce père et ce frère qu'il n'a jamais connu. S'ils étaient séparés, cela créerait une sorte de déséquilibre.
Nathaniel O'Bryan ♣ Entre chasseurs, on se comprend. Chacun ont leur terrain de chasse : Mat' les demoiselles, Nath' les messieurs. Leur relation est amicale, parfois complice. Après tout, être aussi dépravé l'un que l'autre ça rapproche. Pourtant, il en serait peut-être tout autre si Mat' apprenait que la victime préférée de Nath' n'est autre que son meilleur ami.
Emmet Sutcliffe ♣ Ta tête ne me revient pas dégage. Mat' ne peut pas le blairer, il y a quelque chose chez cet homme qui n'est pas normal, pas naturel. Sous ses airs de petit client bien en règle se cache quelque chose de plus sombre et foi de Carter il trouvera le fin mot de l'histoire. Mais qu'est-il supposé arrivé quand on cherche des noises à un serial killer?
▌Date d'arrivée : 02/12/2009
▌Age du joueur : 32
▌Commérages : 1422

_________________

Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-box.forumactif.com

avatar



-------- Blue Davis --------
© Avatar réalisé par NES, prédéfini de Ruthel W.
-------- My Life --------

Blue est née le 07 novembre 1992 à Davenport dans l'état de l'Iowa. Âgée de 18 ans, elle exerce le métier de chanteuse. Ses ennemis le définissent comme une fille fêtarde, insouciante, décalée, idiote et mégalomane. Ses proches, quant à eux, vont la qualifier de souriante, rêveuse, douée, passionée et comique.

Blue est née entourée de deux papas. Bon, ok, comment a-t-elle réussi ce tour de force ? Et bien, papa aimait bien les hommes mais il l’avait caché à maman. Du coup, bébé Blue était venue au monde sauf que maman finit par comprendre rapidement la vérité sur papa… Bah quoi avec un type qui s’amuse à danser en tutu rose sa petite fille dans les bras, on se pose des questions quand même non ? Du coup, maman s’est faite la malle, en abandonnant même son bébé, jugeant que vivre avec l’enfant d’un taré ne lui apporterait que des ennuis… L’instinct maternel ne lui avait pas été offert en cadeau on dirait… Toujours est-il donc que la demoiselle a toujours vécu avec deux papas et qu’elle est heureuse ainsi. Bon, ça fait bizarre de dire à l’école « mon papa il travaille dans un bar et mon autre papa est un travesti ». Oui, ça fait même plus que bizarre… La gamine fut bien souvent en proie aux moqueries des autres enfants mais avec son caractère aussi dur que le fer elle a réussi à développer un talent inestimable pour se défendre : tu m’ennuies je te fous un bon coup de pied aux fesses et va voir ailleurs. Technique radicale mais efficace au moins. A l’âge de quinze ans, elle a pondu ainsi sans qu’on ne sache trop pourquoi qu’elle deviendrait une grande rock star et elle a fugué pour partir à l’aventure. Enfin, peut-on parler de fugue quand on prévient les parents et que ceux-ci gloussent avant de dire « oooh notre oisillon va quitter le nid » ? Bon, ouais, on n’a jamais dit que les papas étaient très sérieux. Du coup, la gamine voyage à la recherche de son groupe en espérant ainsi fonder un courant musical qui survivra au temps comme les Beatles l’ont fait bien avant !
Ryann Stalker ♣ Ce gosse a un talent fou et Brooke compte bien l'utiliser pour parvenir à ses fins. Elle a décrété qu'il serait le compositeur de son groupe et elle chanterait sur ses textes. Quel magnifique duo! Il ne manque plus qu'à en aviser la personne concernée. C'est une autre paire de manches mais elle y arrivera foi de Brooke! Il sera son compositeur, son amant maudit, et tel Rimbaud et Verlaine, ils tomberont dans la drogue et... Bon, ok, on se calme...
Matthew Carter ♣ Il est marrant lui avec son air de clown. Tiens si elle ne perce pas dans la musique elle se recyclera dans le monde du cirque et l'engagera. Il aura pas le choix na! Brooke adore ce type, elle le voit un peu comme un grand frère gaffeur avec qui on peut faire toutes les imbécilités du monde sans se faire gronder puisqu'il les orchestre. Seul bémol dans leur histoire, elle est trop jeune que pour aller les soirs au bar picoler avec lui. Tss vile adolescence...
Eileen Wallace ♣ C'est une peste qui arrive à tout avoir d'un claquement de doigts et du coup Brooke est exaspérée. Non mais ça ne va pas comme ça dans la vie, il ne suffit pas de dire pour avoir. Sinon elle serait milliardaire, aurait une piscine et une maison à Miami et elle aurait pleins de larbins. Du coup, la demoiselle compte bien lui pourrir la vie et lui prouver que tout ne vient pas comme sur un plateau d'argent!
▌Date d'arrivée : 02/12/2009
▌Age du joueur : 32
▌Commérages : 1422

_________________

Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-box.forumactif.com

avatar



-------- Ignacio Ramirez --------
© Avatar réalisé par NES, prédéfini de Ruthel W.
-------- My Life --------

Ignacio est né le 11 avril 1976 à Washington D.C dans le district de Columbia. Âgé de 34 ans, il exerce le métier de tueur à gages depuis ses dix-huit ans. Ses ennemis le définissent comme un homme froid, calculateur, impassible, silencieux et discret. Ses proches, quant à eux, vont le qualifier de perfectionniste, attentif, protecteur, calme et sérieux.

Ignacio a été baigné depuis sa tendre enfance dans le milieu de la drogue, de la violence et de la mort. Son père était un trafiquant de drogues et son grand frère, Jacobo, l’épaulait dans ses magouilles. Le mioche ne comprenait pas vraiment quand il était gosse ce que tout cela pouvait signifier… jusqu’au jour où il fut confronté à la violence de la réalité. A l’âge de six ans, il a vu son père être poignardé par un chef de gang opposé à celui de sa famille. Alors qu’il n’était qu’un gamin, il fut projeté au devant de la scène et devint rapidement le second du groupe, son frère succédant à son père. Seulement la fatalité semblait s’acharner sur la famille. Le groupe fut rapidement dissous face aux actions de la police et Ignacio parvint à s’enfuir loin de là. Il fut accueilli par une sœur dans un orphelinat catholique. On aurait pu croire que cette nouvelle vie allait le changer mais… A l’âge de dix huit ans, Ignacio jura qu’il allait enfin mettre son plan de vengeance en action. Il tua les assassins de son père et se créa une réputation dans le milieu de la mort. Désormais, il se déplace pour tuer ses cibles, reçoit son argent, et s’en va ailleurs. Telle une ombre, plus personne ne le voit agir…
Joachim Wright ♣ Dans un ruelle sombre, un coup de feu et un cadavre furent les deux éléments qui marquèrent leur rencontre. Cet ancien junkie travaillait pour un patron de la drogue et vit s'écrouler devant lui ce dernier, cible d'Ignacio. Au départ, l'homme voulait juste ramener le gamin dans un centre mais avant d'y être arrivé, une entente s'est créée. Tel un grand frère, Ignacio veille sur le jeune Joachim, même s'il sait qu'il ne pourra pas l'empêcher de retomber dans la drogue...
Cain Jacob ♣ Deux types louches dans un seul endroit, cela ne peut faire que des étincelles. Cain et Ignacio se détestent cordialement et se le montrent sans hésiter. Pourtant, l'un comme l'autre agisse d'ordinaire dans l'ombre et de manière discrète mais face à face, leurs plus bas instincts refont surface et c'est bataille à coup de mots emplis de cynisme et de regards méprisants.
Anita Blake ♣ Cette dame d'une classe et d'une élégance hors du commun n'ont pas manqué d'attirer l'attention d'Ignacio. Cependant, son attention s'arrête là, il faut se focaliser sur le travail avant tout. Et cette dame ne l'aide pas au contraire, semblant lui porter un trop grand intérêt, Ignacio doit toujours être sur ses gardes afin de ne rien révéler sur sa profession et son passé.
▌Date d'arrivée : 02/12/2009
▌Age du joueur : 32
▌Commérages : 1422

_________________

Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-box.forumactif.com

avatar



-------- Anita Blake --------
© Avatar réalisé par NES, prédéfini de Ruthel W.
-------- My Life --------

Anita est née le 25 janvier 1982 à Houston dans l'état du Texas. Âgée de 28 ans, elle exerce le métier d'avocate. Ses ennemis la définissent comme une femme froide, calculatrice, manipulatrice, cynique et désabusée. Ses proches, quant à eux, vont la qualifier d'attentionnée, perfectionniste, calme, réfléchie et sérieuse.

Anita a, depuis sa naissance, toujours rêvé d'être avocate. Elle regardait les affaires judiciaires, installée sur les genoux de sa mère, ne comprenant certes pas tout ce qui pouvait se dire mais trouvant ça tellement classe. Ils étaient beaux avec leurs perruques et c'était joli parce que ça bougeait dans tous les sens quand ils parlaient. A mesure que les années passèrent, Anita devint de plus en plus accro à la justice et décida de suivre des études de droits. Et elle réussit à atteindre sa dernière année d'études et put enfin défendre son premier cas à la cour... Mais hélas, la justice est pourrie de l'intérieur et l'argent fait parfois la différence. Anita l'apprit à ses dépends et même si son client était innocent, elle perdit la cause et il fut envoyé en prison. Grande désillusion, la jeune avocate se renferma sur elle-même et ne voulut plus parler à personne pendant près d'un mois. Elle avait échoué, le bien ne gagnait pas toujours. La jeune femme se laissa dépérir et sans le secours de sa mère, elle ne serait sûrement plus là pour en parler. Anita réussit à reprendre sa vie là où elle l'avait laissée... Toutefois, cet épisode la changea complètement. Adieu la belle Anita pleine de beaux idéaux et voulant à tout prix défendre la veuve et l'orphelin. Elle devint cynique, vile et mesquine. Elle défendrait ceux qui avaient les moyens de le faire, et qui payeraient le prix fort. Peu importe leurs méfaits, si un meurtrier payait, elle le ferait sortir à l'air libre. Elle devint l'avocate des mauvais...
Ignacio Ramirez ♣ cet homme étrange, sombre et solitaire l’intrigue au plus haut point. Elle ne cesse de l’observer en secret, tentant de percer ses mystères. D’ordinaire froid et hautain, il change du tout au tout quand il se trouve avec ce gamin. Anita suppose qu’il s’agit d’un ami, ou peut-être un protégé qui sait vu son attitude protectrice. Toujours est-il qu’elle veut éclaircir ce premier mystère… Mais surtout, elle se sent inexplicablement attirée par cet homme, son côté sombre et blessé la fascine. Elle veut le connaître et qui sait l’apprivoiser, voilà son réel objectif.
Blue Davis ♣ cette gamine est vraiment trop turbulente à son goût. Elle bouge, elle danse, elle chante et Anita attrape toujours la migraine en sa présence. Pourtant, elle n’a pas l’air foncièrement méchante, juste collante et chiante. Pleine de rêves et d’espoirs, Blue Davis est décidément bien un boute-en-train débordant de joie de vivre. Anita l’envie parfois d’avoir su garder son inestimable bonne humeur malgré la dure réalité de la vie alors que pour sa part, la vie n’est qu’une suite de désillusions inextricables.
Ruthel White ♣ ce type est tellement sérieux, c’en est presque hallucinant. Pourtant, il doit avoir quoi, 22-23 ans ? Anita est surprise de voir qu’un gamin de cet âge puisse agir de la sorte. Pour elle, ils sont généralement imbus de leurs personnes, débiles et hautement puériles à cet âge. Du coup, la jeune femme lui vouait un certain respect et ce dernier a évolué considérablement lorsqu’ils se sont adressés la parole. Très calme, poli et très réfléchi, ce gosse a tout pour plaire. Anita l’aime bien ce petiot, il a un petit quelque chose bien qu’elle ne sache pas trop quoi.
▌Date d'arrivée : 02/12/2009
▌Age du joueur : 32
▌Commérages : 1422

_________________

Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-box.forumactif.com

avatar



-------- Mandy Carlside --------
© Avatar réalisé par NES, prédéfini de Ryann S.
-------- My Life --------

Mandy est née le 11 septembre 1985 à Los Lunas dans le Nouveau Mexique. Âgée de 25 ans, elle exerce le métier de neuro-psychiatre. Ses ennemis la définissent comme une femme trop curieuse, menteuse, collante, possessive et zélée. Ses proches, quant à eux, vont la qualifier de sociable, attirante, aimante, "ingénue" et mature.

Mademoiselle Carlside est issue d'un milieu modeste. Avec sa sœur jumelle, Mandy a vécut une enfance paisible jusqu'à son adolescence. Toujours collées l'une à l'autre, les deux sœurs ont souvent été pointées du doigt comme des personnes bizarres. Mais pour Mandy, qu'est-ce que cela signifiait "bizarre"? Peut-être que ce sont eux qui sont étranges! Assez rapidement, Mandy s'affirma et fit face aux autres adolescents de son école et de son quartier. S'affranchissant au fur et à mesure, entourée d'une joyeuse bande d'amis, Mandy, sans s'en rendre compte, s'éloigna de sa sœur. Pire, une haine mutuelle commençait à éclore dans leur cœur. Et cela alla de mal en pis lors des études supérieures. Mandy avait décidé de suivre d'étudier la psychiatrie pour continuer d'aider ses gens "bizarres" et le réintégrer dans la société, tandis que a soeur... Et bien, Mandy ne sut jamais ce qui s'est vraiment passé. Une lettre lui a été adressée disant qu'elle ne la reconnaissait plus et qu'elle n'était une hypocrite. Voilà le derniers mots laissés par sa sœur... Bouleversée, Mandy se remit en question et se décida de recommencer sa vie à zéro. Pour cela, changer de ville et rencontrer des nouvelles personnes! Admise comme neuro-psychiatre dans un des hôpitaux d'Albuquerque, Mandy y rencontra l'amour de sa vie, Malcolm Chace. Coup de foudre immédiat, les deux furent inséparables. Récemment mariés, ils partirent en lune de miel assez loin et qui sait ce qu'ils sont devenus...
Malcolm Chace ♣ Son mari, sa moitié, l'homme de sa vie dont elle est follement éprise. Tous les deux rencontrés à l'hôpital, au fil des rencontres dans les couloirs, les deux ont fini par se donner rendez-vous au resto, chez l'un et chez l'autre et finir la bague au doigt. Pourquoi n'ont-ils pas le même nom? Mandy veut rester indépendante quoi qu'il arrive! Mais ça ne l'empêche pas de tout faire pour son mari, quitte à être incomprise et détestée à cause de la réputation de ce dernier.
Sacha Stalker ♣ Cette miss l'énerve! Rien à faire, elle comprend le métier de son mari, mais là cette cliente s'acharne à toujours devoir les déranger pour des broutilles. Elle a beau être enceinte, ce n'est pas une excuse pour toujours s'approprier l'attention de Malcolm! C'est à coup de piques et de mensonges qu'elle envoie balader la future mère quand celle-ci cherche conseil auprès de Mr Chace. Après tout, Mandy aussi voudrait bien un enfant, mais cela ne semble pas être le cas de son conjoint...
Jaylynn Hodgkin ♣ Bon, oui, cette femme n'est pas nette, ni digne de confiance. Mais Mandy ne l'est pas vraiment non plus. Alors pourquoi blâmerai-t-elle le travail de Miss Hodgkin? Au contraire, cette dernière pourrait partager des informations avec elle sur les clients. Enfin, jusqu'à un certain point. Miss Carlside sait très bien qu'elle ne va pas compromettre le quotidien de ses clients. Sinon avec qui parlera-t-elle après, hein?
▌Date d'arrivée : 02/12/2009
▌Age du joueur : 32
▌Commérages : 1422

_________________

Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-box.forumactif.com

avatar



-------- Malcolm Chace --------
© Avatar réalisé par Ryann, prédéfini de Ryann S.
-------- My Life --------

Malcolm est né le 28 février 1981 à Albuquerque dans le Nouveau Mexique. Âgé de 29 ans, il exerce le métier de médecin. Ses ennemis le définissent comme un homme insensible, méprisant, moqueur, peu loquace et secret. Ses proches, quant à eux, vont le qualifier de professionnel, attentionné malgré lui, rationnel, amoureux et posé.

Dans la charmante cité d'Albuquerque, une famille croisée amérindien et caucasien vit naître un jeune garçon nommé Malcolm. Deuxième enfant de sa fratrie, le jeune Malcolm Chace s'est vu souvent reléguer la responsabilité de ses jeunes frères et soeurs. Et ça... Ca l'a toujours saoulé. Car voyez-vous Malcolm veut réussir la vie, certes, puisqu'il n'est pas facile d'avoir des racines amérindiennes dans ce pays, mais il veut quand même cesser d'être pris pour un bon samaritain! Vous tous tels que vous êtes, vous le faites ch***, on ne peut pas dire les choses plus clairement. Malheureusement pour lui, les erreurs des autres s'accumulent et c'est à lui de réparer les pots cassés. Pour s'assurer d'être indépendant et avoir enfin de la considération, Malcolm décida de suivre la carrière de médecin. Evidemment, ça fait encore plus de personne à charge, mais il a bien du faire un choix et c'est le confort matériel qui l'a emporté. Et puis la médecine ne demande pas nécessairement de la compassion de sa part. C'est lors de l'exercice de sa profession qu'il fit la rencontre de sa future épouse, Mandy Carlside. Diamétralement opposés, les deux ont tout de même eu une attirance pour l'autre. Il y a peu, ils ont concrétisé leurs voeux et pour le voyage de noces, pourquoi pas sortir du Nouveau Mexique? La veille de leur arrivée dans l'hôtel cinq étoiles qu'ils avaient réservé, ils firent escale à l'hôtel Dusk...
Mandy Carlside ♣ Je t'aime, un peu, beaucoup, à la folie. Ils se sont rencontrés au travail et ce fut le coup de foudre. Ils n'avaient pourtant rien en commun : froid, insensible, limite asocial alors qu'elle était douce, attentionnée et aimante. Mandy a fait le premier pas et sa joie de vivre fut communicative. Ils ont fini par se marier il y a trois mois et coulent des jours heureux. Malcolm reste l'éternelle pierre insensible face au monde mais est devenu une guimauve tendre et joyeuse en l'unique présence de sa douce.
Anita Blake ♣ Cette femme froide et calculatrice pourrait s'entendre avec Malcolm. Et c'est le cas! Même caractère, même tempérament, les deux adultes s'entendent assez bien et on la même vision de la vie et des personnes qui les entourent. Peut-être qu'il pourrait se reconvertir en médecin illégal, à voir ça marche bien dans ce domaine. Il faudra demander conseil auprès de Mandy.
Todd Cutter ♣ Ce garçon est clairement malade et malgré certaines tentatives menées par Malcolm pour l'ausculter, il est sans cesse rejeté. Cela frustre notre docteur au plus haut point, car s'il y laisse sa peau, c'est vers lui qu'on va se tourner et déléguer les responsabilités! Quel homme stupide et entêté, il faudra bien qu'il se fasse une raison. Et tous ces bandages qu'il voit sur lui le rassurent encore moins...
▌Date d'arrivée : 02/12/2009
▌Age du joueur : 32
▌Commérages : 1422

_________________

Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-box.forumactif.com

avatar



-------- Joachim Wright --------
© Avatar réalisé par Ryann, prédéfini de Ryann S.
-------- My Life --------
Joachim est né le 30 novembre 1988 à Washington D.C.. Âgé de 22 ans, il n'exerce aucun métier depuis 2 ans. Ses ennemis le définissent comme un homme maladroit, dépressif, influençable, secret et toxico. Ses proches, quant à eux, vont le qualifier de charmeur, agréable, blagueur, sensible et tolérant. Tout a commencé par le feu. Un simple briquet qu'on approche de la poudre, jusqu'à l'obtenir sous sa forme pure et on inhale. Cette vapeur, ça l'a directement fait plané. Délires psychotiques, impression de bien-être, Joachim ne se serait jamais douté que cette soirée entre amis allait le plonger en enfer. Jeune favori de sa famille, il était prédestiné à sortir de grandes universités et vivre une vie saine et paisible. Mais c'était sans compter sur l'apparition soudaine de ce petit sachet rempli de cocaïne. Le jeune homme a juste voulu faire bonne figure devant ses potes, après tout quoi de plus commun quand on est ado? Après tout, ils voulaient juste tous essayer. Malheureusement, pour le jeune Joachim, ce ne fut que le début d'une longue série de tourments. Cette sensation de liberté lui manquait et sans s'en rendre compte, il finit par faire comme tant d'autres : risquer le pire pour obtenir cette substance qu'il convoitait avec tant d'ardeur. Nul doute que cela se fit ressentir aussi bien dans sa vie scolaire que sociale. Résultat? Des parents déçus et un enfant qui fugua avec tout l'argent qu'il avait pu récolter. Joachim avait perdu tout sens des réalités et très vite il se retrouva obligé de travailler pour un parrain de la drogue pour rembourser ses dettes. Alors qu'il pensait vivre une vie de chien pour le restant de ses jours, c'est le feu qui le libéra. Au détour d'une ruelle, un coup de feu et le corps de son « patron » gisant au sol. Horrifié, le jeune contempla l'auteur de cet acte, Ignacio Ramirez. Fuir pour sauver sa peau, c'est ce qu'il voulait faire mais son corps ne répondit pas. Et comme un coup de chance du destin, Ignacio l'épargna et le prit sous son aile. Depuis deux ans, tous deux parcourent les States pour le boulot d'Ignacio. Quelle liberté! Mais ce sentiment ne dura guère, les effets du manque se faisaient ressentir et débarquer dans cet hôtel n'allait pas arranger les affaires de Mr Wright...
Ignacio Ramirez ♣ Ignacio, l'homme auquel Joachim doit tout. Sauvé alors qu'il aurait bien pu finir une balle entre les deux yeux, le tueur à gages l'a pris sous son aile. La drogue, c'est fini, il n'y touchera plus! Enfin, c'est ce qu'il a promis à Ignacio, mais Wright retombe dans l'angoisse, coincé dans cet hôtel. Il lui faut quelque chose pour se calmer sans que son mentor ne le remarque...
Jamie McCravatt ♣ Ce mec est tellement bête et simplet que Joachim le trouve sympathique. Parler de choses futiles lui fait oublier sa triste condition et ce garçon est le roi dans ce genre de discussion. Comment est-ce possible d'être aussi niais? Cela doit être fait exprès en partie, il joue un personnage. Car on voit dans son regard une lueur d'intelligence. Il y a double-jeu là dessous, mais Joachim préfère ne pas s'en soucier et continue de parler de choses triviales avec lui.
Malcolm Chace ♣ Une dose, vite il en faut une! Et ce médecin doit sûrement avoir quelque chose dans ce genre avec tout son attirail! Un peu de morphine, ça va le faire planer quelques instants! Joachim n'en peut plus de cet hôtel et l'arrivée du médecin vient à point nommé. Ce dernier ne semble pas commode, mais qu'importe, Joachim est prêt à voler, même agresser pour retrouver ces sensations d'antan. Désespéré, Joachim va avant tout tenter d'amadouer le médecin, ensuite, si ça se révèle infructueux, il avisera mais il doit avoir la main sur ces médocs...
▌Date d'arrivée : 09/12/2009
▌Age du joueur : 31
▌Commérages : 1962

Voir le profil de l'utilisateur

avatar



-------- John Smith --------
© Avatar réalisé par NES, prédéfini de Ruthel W.
-------- My Life --------
John est né le 24 décembre 1989 à Hartford dans le Cunnecticut. Âgé de 20 ans (bientôt 21), il exerce le métier de policier depuis six mois. Ses ennemis le définissent comme un homme maladroit, long à la détente, paresseux, pas sérieux et fonceur. Ses proches, quant à eux, vont le qualifier de drôle, positif, blagueur, souriant et tolérant.

John est né dans une petite famille américaine tout ce qu’il y a de plus simple et heureuse. Troisième gamin d’une fratrie turbulente, il faisait comme les grands. Il jouait aux cow-boys et revenait couvert de terre, se bagarrait et revenait couverts de bleus, adorait espionner la voisine en espérant voir sa petite culote. Bref, des trucs de gamins de son âge quoi… Seulement il finit par se démarquer des deux autres à ses dix ans, bam, catastrophe, il dut porter des lunettes. La looose. Il faisait intello’ comme ça, ça n’allait vraiment pas. Ses frères se sont payé sa tête, idem à l’école, et John a juré devant son père qu’il protègerait la veuve et l’orphelin, qu’il combattrait l’intolérance et rendrait ce monde meilleur. Bref, il est entré dans sa phase « je suis un super héros trop fort, trop beau » et… on ne peut pas dire qu’il en soit réellement sorti à l’heure actuelle. Il continua sa « démarcation » en déclarant un jour à sa famille, autour d’un repas dominical, qu’il était gay. Bah oui, monsieur Smith n’est pas du genre à prendre des gants. Idéaliste et tolérant, il n’a jamais eu de cesse de défendre les autres (au risque de se retrouver à l’infirmerie) et sa dernière lubie du moment fut d’entrer dans la police pour mettre son plan à exécution. Heureusement qu’il est grand sportif, sinon, avec son côté gamin rêveur, il se serait fait immédiatement rembarrer… Mais bon, quand il y a les muscles, parfois, ça aide. Depuis son entrée, il n’a jamais eu réellement de collègue capable de le supporter plus d’une semaine. Il changeait, encore et encore, et puis un jour, après trois mois de boulot, un britannique a débarqué dans le service et a dû se le coltiner. En gros, on ne les aimait pas (ni l’un, ni l’autre) et on les a fourré ensemble, faisant comprendre qu’il n’y avait pas d’autres solutions. Si John en a été super heureux, ce fut loin d’être le cas d’Arthur. Aux antipodes du jeune américain, on peut dire qu’Arthur a des nerfs d’acier pour le supporter mais bon… En flic exemplaire, il compte bien lui apprendre les ficelles du métier afin de leur clouer le bec aux autres en prouvant qu’un boulet peut devenir un grand flic. Tant mieux pour John, ça lui laisse ainsi l’occasion de rester aux côtés de ce britannique pour qui son petit cœur a fini par flancher…
Arthur Clifford ♣ C'mon dude, smile a little! John adore ce collègue britannique qu'on lui a assigné il y a trois mois. Hélas, cela ne semble pas réciproque de prime abord mais ce n'est pas grave, il compte bien se faire accepter, apprécier et plus si affinités? Oh, bah, on verra. Oui, John ne se cache pas et n’hésite pas à draguer son british de temps à autres, notamment lorsqu’il est bourré (et après il s’étonne que l’autre le rembarre illico presto…). Il ne se prend pas la tête avec ça car le dit l’adage « Qui vivra, verra ! ». Arthur est hyper sérieux, un mordu de travail et super consciencieux, bref, tout son contraire quoi... D'ailleurs, il l'a surnommé "Bout de bois" parce qu'on dirait qu'il a un bâton dans... enfin, vous voyez ce qu'on veut dire. C'est vrai Artie, décompresse et viens boire une bière... Le britannique est son aîné, une sorte de « grand frère » qui doit se le coltiner, le surveiller et réparer ses bourdes mais ce n’est pas sa faute d’abord, il vient de commencer le boulot, il ne peut pas être parfait ! Et puis Artie, si je ne faisais pas de bêtises, tu n’aurais rien à faire, pas vrai ?
Matthew Carter ♣ Pote de bouteilles, allez viens, on va décompresser au bar. Matthew ne s’attendait pas vraiment à ce qu’un flic l’accoste pour l’inviter à boire (parce que généralement, les flics font plutôt l’inverse, pas vrai ?). Il a donc été d’abord un peu méfiant – cinq minutes quoi – avant de juger qu’il pouvait déconner ensemble sans craintes. Après tout, boire avec un flic, ça vous évite les bagarres héhé c’est que John il fait impression (un peu quand même encore heureux !). Et puis, depuis qu’il traîne moins souvent avec Ruthel, bah, ils se retrouvent beaucoup et discutent de tout et de rien. John essaie de l’aider à comprendre les crises existentielles de son meilleur ami alors que John lui raconte les tentatives avortées de drague envers son collègue et aîné. En somme, qui se ressemble s’assemble hein… Tous les deux bons vivants, fanfarons notoires et boulets de cœur, ils étaient faits pour s’entendre en fin de compte.
Henri Potier ♣ Ça ne va vraiment pas le faire nous deux, dégage de mes plates-bandes ! Le flic ne peut pas le blairer, et pour cause, monsieur le français a décrété qu’il se taperait SON Artie alors imaginez la tête du petit John quand il a compris le manège qui se tramait… Parce que oui, Artie ne serait qu’un plan cul pour monsieur le français parce que « Je suis un chasseur mon ami ». Tiens, tu parles, un crétin fini oui ! Du coup, c’est coup bas sur coup bas, John compte bien lui faire comprendre qu’il ne partage pas. Parce que tenez-vous bien, monsieur Potier est un jour venu lui dire qu’il n’aurait rien contre un plan à trois. Non, non, non, monsieur, tu calmes tes hormones et tu vas voir ailleurs si j’y suis ! Naméoh ! Il n’est pas marqué libre-service ici. Et dire qu’ils sont ici par sa faute… Stupide exhibitionniste français pas foutu de lire une simple pancarte « plage non nudiste ».
▌Date d'arrivée : 09/12/2009
▌Age du joueur : 31
▌Commérages : 1962


Dernière édition par Ruthel White le Mer 23 Nov - 15:26, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

avatar



-------- Henri Potier --------
© Avatar réalisé par NES, prédéfini de Ruthel W.
-------- My Life --------
Henri est né le 05 juin 1984 à Marseille en France. Âgé de 26 ans, il est au chômage depuis dix mois. Ses ennemis le définissent comme un homme dragueur, collant, paresseux, pervers et manipulateur. Ses proches, quant à eux, vont le qualifier de drôle, décontracté, charmant, souriant et expressif.

Henri est né à Marseille, sous un soleil ardent, dans un environnement respirant la chaleur, l’amour et la bonne humeur. Fils unique d’un très grand chef d’entreprise, le gamin n’a jamais manqué de rien. Tout lui était servi sur un plateau d’argent et Henri est rapidement devenu un gamin egocentrique, vaniteux et convaincu d’être meilleur que tous les autres. Papa Potier n’était pas content car ce n’était clairement pas ce genre d’attitude qu’il voulait pour le futur chef de son entreprise. C’est ainsi qu’il posa un ultimatum le jour de ses vingt ans « Tu travailles sinon je te botte les fesses hors de la maison ». Autant vous dire qu’Henri est tombé des nues. Quoi ? Travailler ? Non mais ça ne va pas dans ta tête, vieux ? Seulement voilà, papa n’en démordait pas et c’est donc la mort dans l’âme qu’il chercha du travail. Il fut rapidement engagé comme serveur dans un petit café bon chic bon genre de la ville. Sa gueule d’ange et ses sourires ravageurs amenaient une pelée de clientes mais il ne foutait pas grand-chose là-bas, draguant plus qu’autre chose. Alors forcément, il s’est fait viré après trois semaines parce que le patron en avait assez de devoir calmer les hommes des dites dames énamourées par monsieur Don Juan. Il rentra à la maison sous le regard courroucé de papa. Bon, ok, il devrait trouver un autre travail… Et ce fut ainsi d’années en années, décrochant boulot sur boulot avant de se faire virer illico presto. D’ailleurs, actuellement, il est au chômage car il s’est fait virer d’un grand restaurant pour avoir, tenez-vous bien, piquer dans la caisse. Bah, papa ne voulait pas lui payer la dernière Porsch à la mode vous vous rendez compte ? Ouais, Henri n’a pas évolué dans sa mentalité, ça, c’est sûr… Mais certains vous diront que c’est son charme. Papa, lui, dira que son fils est un vrai dépravé, pervers, allant aussi bien dans les bras de femmes que d’hommes (quelle horreur !), gaspillant l’argent pas les fenêtres (et on ne peut pas dire qu’il ait tort…). Seulement voilà, dites-le trop souvent à votre fils et celui-ci se fait la malle aux USA pour prendre des vacances. « Vieux, t’es saoulant, j’ai besoin de changer d’air ». C’est ainsi qu’il a débarqué aux Etats-Unis. Tout aurait bien pu se passer si monsieur n’avait pas décidé de jouer les nudistes sur une plage NON naturiste… Les mères choquées ont appelé la police et il s’est fait coffrer. L’histoire aurait pu s’arrêter là mais non, après deux trois tours de passe-passe, il a réussi à s’échapper et une course poursuite s’est engagée entre lui et les flics. Il a fini par atterrir ici et manque de pot, les deux flics qui le filaient ont débarqué aussi… Bon, voyons le côté positif de la chose, l’un des deux est plutôt son genre, peut-être qu’il pourra se le faire ?
Arthur Clifford ♣ Allons, allons, monsieur le policier, avouez que vous avez hâte de me menotter. Tout a commencé par une après-midi à la plage. Henri ne connaît pas bien l’anglais et forcément, il s’est baladé à poil sur une plage non naturiste… Alors, forcément, les mères choquées ont appelé la police… Et c’est ainsi qu’il l’a rencontré. Le flic ne l’apprécie pas du tout mais Henri s’en fout royalement. Le petit britannique lui a tapé dans l’œil (au sens figuré) et il compte bien le mettre dans son lit. Seulement il faut bien l’avouer, Clifford n’est pas du genre facile à amadouer. Déjà, il n’a pas l’air des plus intéressés avec ses « Arrêtez de me draguer bordel, j’suis pas une femme ! » Ainsi donc, monsieur serait hétéro ? Héhéhé, quel merveilleux défi que de le faire changer de bord. Oui, voilà, Arthur est un défi et il l’est d’autant plus que son collègue semble aussi intéressé par le petit british. Henri est bien décidé à gagner et l’avoir en premier. Après, bah, l’amerloc pourra bien avoir les restes, il s’en fout. Ce n’est pas comme s’il était du genre à s’attacher non plus.
Matthew Carter ♣ Pote de bouteilles, allez viens, on va décompresser au bar. Matthew ne s’attendait pas vraiment à ce qu’un flic l’accoste pour l’inviter à boire (parce que généralement, les flics font plutôt l’inverse, pas vrai ?). Il a donc été d’abord un peu méfiant – cinq minutes quoi – avant de juger qu’il pouvait déconner ensemble sans craintes. Après tout, boire avec un flic, ça vous évite les bagarres héhé c’est que John il fait impression (un peu quand même encore heureux !). Et puis, depuis qu’il traîne moins souvent avec Ruthel, bah, ils se retrouvent beaucoup et discutent de tout et de rien. John essaie de l’aider à comprendre les crises existentielles de son meilleur ami alors que John lui raconte les tentatives avortées de drague envers son collègue et aîné. En somme, qui se ressemble s’assemble hein… Tous les deux bons vivants, fanfarons notoires et boulets de cœur, ils étaient faits pour s’entendre en fin de compte.
John Smith ♣ Ça ne va vraiment pas le faire nous deux, dégage de mes plates-bandes ! Le flic ne peut pas le blairer, et pour cause, monsieur le français a décrété qu’il se taperait SON Artie alors imaginez la tête du petit John quand il a compris le manège qui se tramait… Parce que oui, Artie ne serait qu’un plan cul pour monsieur le français parce que « Je suis un chasseur mon ami ». Tiens, tu parles, un crétin fini oui ! Du coup, c’est coup bas sur coup bas, John compte bien lui faire comprendre qu’il ne partage pas. Parce que tenez-vous bien, monsieur Potier est un jour venu lui dire qu’il n’aurait rien contre un plan à trois. Non, non, non, monsieur, tu calmes tes hormones et tu vas voir ailleurs si j’y suis ! Naméoh ! Il n’est pas marqué libre-service ici. Et dire qu’ils sont ici par sa faute… Stupide exhibitionniste français pas foutu de lire une simple pancarte « plage non nudiste ».
▌Date d'arrivée : 09/12/2009
▌Age du joueur : 31
▌Commérages : 1962

Voir le profil de l'utilisateur

avatar



-------- Arthur Clifford --------
© Avatar réalisé par NES, prédéfini de Ruthel W.
-------- My Life --------
Arthur est né le 12 mars 1987 à Haslemere dans le Surrey en Angleterre. Âgé de 23 ans, il est policier depuis trois ans et a été muté aux USA il y a trois mois. Ses ennemis le définissent comme un homme coincé, sérieux, colérique, respectueux du règlement et grincheux. Ses proches, quant à eux, vont le qualifier de perfectionniste, cultivé, attentif, souriant et passionné par son travail.

U.C
Henri Potier ♣ Allons, allons, monsieur le policier, avouez que vous avez hâte de me menotter. Tout a commencé par une après-midi à la plage. Henri ne connaît pas bien l’anglais et forcément, il s’est baladé à poil sur une plage non naturiste… Alors, forcément, les mères choquées ont appelé la police… Et c’est ainsi qu’ils se sont rencontrés. Le flic ne l’apprécie pas du tout mais Henri s’en fout royalement. Le petit britannique lui a tapé dans l’œil (au sens figuré) et il compte bien le mettre dans son lit. Ce stupide français de mes deux l'exaspère à un point pas possible. Il a beau être un prisonnier en sursis, il se pavane dans cet hôtel comme s’il était le maître incontesté des lieux. Tant d’égocentrisme lui donne la nausée et de l’urticaire ! Autant dire qu'il le suit, s'assurant qu'il ne fait aucune idiotie, mais monsieur Don Juan interprète ça de travers forcément et croit tout autre chose... Non mais il n'est pas une gonzesse non plus alors qu'il arrête de lui coller au train ainsi!
Matthew Carter ♣ U.C
John Smith ♣ U.C
▌Date d'arrivée : 21/06/2011
▌Age du joueur : 31
▌Commérages : 1104

Voir le profil de l'utilisateur

avatar



-------- June McCarley --------
© Avatar réalisé par James Leighton (Kanade Tachibana ~ Angel beats !), prédéfini de James Leighton
-------- My Life --------

June est née le 30 juin 1985 à San Francisco dans l'état de Californie. Âgée de 25 ans, elle exerce le métier de dresseuse de chiens pour aveugle. Ses ennemis la définissent comme une femme effacée, trop calme, faible, naïve et non-expressive. Ses proches, quant à eux, vont la qualifier d'attachante, compréhensive, posée, sympathique et qui sait se faire respecter, souvent grâce à sa douceur.

June. Un beau 30 juin 1985. Presque minuit pile, ou peut-être quelques minutes après -qui sait ? Mais peu importe, puisque le principal est qu'elle soit bel et bien née. Cependant, on aurait pu rêver mieux, comme enfant : aux premiers abords, on est certes émerveillé par ses beaux yeux couleurs d'or, si profonds et si pailletés d'ocre et autres jaunes étincelants que l'on s'y perd très vite, mais il fallait bien que quelque chose arrive, n'est-ce pas ? Et oui, comme quoi il y a toujours des bons et mauvais côtés ! En effet, notre June est aveugle. Oui, ses deux grands soleils ne lui servent à rien, du moins pendant la journée, aussi bizarre que cela puisse paraître, le jeune femme est nyctalope ; à défaut de voir le jour, elle voit la nuit.
Son enfance aurait pu être joyeuse malgré son problème de vue, mais il en fut autrement : ses parents n'arrivaient pas à accuser le coup, refusant toujours de voir la vérité en face, que leur enfant unique ne soit pas comme tous les autres, pas dans la "normale". Souffrant ainsi du regard de ses parents, enfermée dans la maison familiale, elle apprit seule à peaufiner ses quatre autres sens, vivant la nuit et dormant le jour, isolée du reste du monde. Elle réussit cependant vers sa majorité à s'enfuir -rassemblant enfin assez de courage- et à sortir, là-bas dehors, dans ce vaste monde qu'elle ne connaîtra que de nuit.
Cherchant ses repères, elle vivra quelques temps dans la rue, mendiant, avant de trouver refuge chez une dresseuse de chiens. C'est ici qu'elle apprit son nouveau métier et qu'elle fit la connaissance d'Asa, celle qui deviendra son plus fidèle compagnon. Vous l'aurez compris, Asa est son guide de jour, lorsque ses yeux lui font défaut, la chienne est toujours présente, pour le plus grand bonheur des deux amis. Comme chaque relation guide-maître, ce n'est pas une simple amitié mais un lien beaucoup plus fort qui les unit, indescriptible et extrêmement solide.
Ayant donc repris le flambeau de sa sa sauveuse, June, accompagnée de sa ribambelle d'animaux en tout genre - chiens, chats, canards, lézards, serpents, souris, hamster et toute sa ménagerie - arriva à l'hôtel, faisant étape pour livrer un client. Mais Asa veut étrangement rester ici, et de plus, l'endroit est assez sombre pour permettre à June de voir quelque peu. Tant qu'elle reste tranquillement dans sa chambre, entourée de ses chouchous d'animaux, rien ne la pousse à s'en aller et c'est ainsi qu'elle décida d'y loger pour quelques temps. Mais qui sait ce qui attendra notre aveugle au détour d'un couloir ensoleillé ?

Ryann Stalker ♣ Ce jeune homme m'intrigue au plus au point. Il se croit vraiment supérieur aux autres, mais en tout cas, ça ne vient pas de son caractère, sûr et certain ! Peut-être est-il très beau, mais franchement, ça ne m'avance pas à grand chose, non, pour dire la vérité, je n'en ai rien à faire. Mais, comme dit, il me paraît vraiment étrange, comme s'il avait élaboré une coquille solide comme un roc qui contient un coeur fondant .. Ah, il faut vraiment que j'essaye d'aller lui parler sérieusement ! De plus, Asa semble vraiment attirée par ce Ryann, elle m’emmène souvent chez lui, en journée ... Et ma chère guide a toujours de bons instincts !
Scott Douglas ♣ Sérieusement, une femme de ménage, c'est fait pour nettoyer, non ? Alors, pourquoi est-ce qu'il se plaint ? Les chien, ça perd des poils, oui, comme les chats, et il est là pour tout faire disparaître, alors qu'il le fasse ! Il m'énerve assez, celui-ci, mais bon, comme d'habitude, je garde mes ruminations pour moi. Après tout, je ne veux pas m'en faire un véritable ennemi -même si c'est sûrement déjà fait- et donc je reste dans mon coin, me contentant de l'ignorer. Mais s'il continue comme ça, qui sait ce qui va se passer ? On ne râle pas après mes compagnons, encore moins après Asa !
James Leighton ♣ Il est aussi calme que moi et je sens dans ses mouvements une lassitude sans pareille, et tout comme Ryann, je suis curieuse d'en savoir plus sur lui. Ah, et d'ailleurs, je ne le croise très rarement, j'ai la vague impression qu'il m'évite. Encore une raison pour aller le voir ! Le pauvre éternue à chaque fois que je passe à côté de lui. Avoir autant le rhume doit être sacrément énervant, et si c'est une allergie, je le plains vraiment de ne pas connaître les doux compagnons que sont les animaux !
▌Date d'arrivée : 15/12/2009
▌Age du joueur : 30
▌Commérages : 2057

Voir le profil de l'utilisateur

avatar



-------- Maxence Stewart --------
© Avatar réalisé par Ryann, prédéfini de Ryann S.
-------- My Life --------

Maxence est né le 03 février 1992 à Greeley en Caroline du Nord. Âgé de 18 ans, il est étudiant comptabilité. Ses ennemis le définissent comme une homme mou, gourmand, insolent, dépravé et lâche. Ses proches, quant à eux, vont le qualifier de fêtard, blagueur, câlineux, dévoué et intelligent.

Si on devait donner forme au rire, il prendrait l'apparence de Maxence. Il est une source intarissable de bonheur. Né au sein d'une famille aimante, Maxence a toujours vu la vie du bon côté. Vivant sa vie pépère entouré de ses trois amis, Jeremy, Jason et Alexandre, tout allait pour le mieux jusqu'à ses huit ans où le drame de sa vie arriva. Jeremy, son ami bisounours et lapin rose, celui qu'il prenait pour un frère, devait partir loin, très loin de lui à cause des stupides raisons professionnelles de son papa?! Mais qu'on appelle la CIA et Abraham Lincoln! Quelle offense aux droits de l'homme et de l'amitié! Maxence eut beaucoup de mal à s'en remettre, mais heureusement, accompagné de ses deux autres compères, la vie reprit rapidement son cours, et puis, ils avaient Jason, maître vénéré des contacts, du téléphone et de l'internet, Jeremy n'étant donc jamais loin! Collant au plus près ses autres camarades, le jeune Stewart continua sa vie de glandouille et de rigolade l plus normalement du monde. Un beau matin, un coup de fil. Au bout du vingt-cinquième appel, Maxence eut le courage de décrocher et entendre la plus belle offre qu'on puisse lui faire. Pas un mariage, pas un million de dollars, ni deux, messieurs dames, mais THE road-trip du siècle. Avec Jeremy et la bande au complet! Inutile de dire que la valise fut vite faite... Enfin, vu le rythme et la "vivacité" de Maxence, c'était "rapide". Une fois prêt le quatuor partit en virée à travers les States, avec alcool, femmes et substances illicites à volonté! Enfin, non pas vraiment, Jason est là pour veiller au grain. Mais c'est avec la joie au coeur qu'ils s'arrêtèrent à l'hôtel Dusk. Mais pour combien de temps?
Alexandre McClain ♣ "Hey espèce de %¨£^ù de bougre de Maxou! Ça te dit une balade en hummer?" Oui, Alexandre a un langage assez cru et des idées loufoques, mais c'est justement pour cela que Maxence l'adore et rit comme une baleine à chaque phrase qu'il sort. Depuis le départ de Jeremy, Maxence déprimait vraiment et Alexandre et Jason l'ont pris sous leur aile. L'entrainant dans les pires déboires, Alexandre a su redonné le sourire à Maxence, mais l'a un peu trop influencé également, au grand dam de Jason...
Jeremy Clark ♣ Son frère de cœur, son âme-sœur, Jeremy est le doudou de Maxence, et vice-versa. Inséparable depuis le bac à sable, les deux garçons ont été séparés assez rapidement. Toujours restés en contact, quelle joie cela fut de retrouver son meilleur ami. Presque la même façon de penser, les deux sont toujours flanqués ensemble à rire ou faire n'importe quoi, profitant de chaque instant perdu pour consolider leur amitié. C'est beau l'amitié *snif*.
Jason Cliffe ♣ Jason, c'est le bien incarné, c'est lui qui a organisé comme un chef ce road-trip. Jason, c'est le second père de Maxence et il ne s'en prive pas pour l'embêter avec. Dernière tête du quatuor, Jason est le raisonnable du groupe et essaie toujours de mettre Maxence de son côté quand Alexandre a fait une bêtise. Et l'aide que lui donne monsieur Stewart? Rire comme une otarie en voyant les deux autres se monter le bourrichon. Ahlalala, cela lui avait vraiment manqué ses retrouvailles à quatre, même si les nerfs de Jason sont mis à rude épreuve avec ces trois bras cassés.
▌Date d'arrivée : 15/12/2009
▌Age du joueur : 30
▌Commérages : 2057

Voir le profil de l'utilisateur

avatar



-------- Elizabeth Stark --------
© Avatar réalisé par Ryann, prédéfini de Ryann S.
-------- My Life --------

Elizabeth est née le 17 avril 1992 à Belfast dans le Maine. Âgée de 18 ans, elle exerce le métier de bouquiniste. Ses ennemis la définissent comme une femme réservée, peureuse, rêveuse, crédule et bégayante. Ses proches, quant à eux, vont la qualifier de serviable, placide, attachante, dévouée et passionnée.

Elizabeth est calme depuis la plus tendre enfance. Ainée d'une petite famille du Maine, Elizabeth ressemble à une fille sans histoire, banale, avec des centres d'intérêts de jeune fille normale. Hélas, c'est là que se trouve le "hic". Si elle a toujours semblé renfermée et timide, c'est parce que Miss Stark est complètement déconnectée de la réalité. Les livres, il n'y a que ça de vrai dans sa vie, il lui procure tant d'évasion qu'au final, elle s'est prise au jeu, confondant réel et fictif. Décalée par rapport aux autres, elle n'a jamais réussi à se faire beaucoup d'amis, un peu trop dans la lune et incompréhensible. Et avec l'âge, cela ne s'est pas amélioré, bien au contraire. Bien que ses études se déroulent sans encombre, et parvient à ouvrir une petite librairie dans son village, Elizabeth s'est davantage enfermée dans son univers onirique. Crédule comme pas deux, elle parvient à croire tout ce qu'on raconte, allant jusqu'à croire au pouvoir de la cartomancie et l'existence des extraterrestres. Ce sont ces deux dernières lubies qui l'ont perdue à jamais de notre monde. Après un télé-shopping proposant un détecteur d'aliens et un jeu de tarot marseillais venant expressément de la Préhistoire, Elizabeth fit ses cliques et ses claques pour chercher ses nouveaux joujoux à l'autre bout des States, car oui, l'arnaque va jusqu'à vous faire venir chercher le colis, au lieu de le livrer chez vous. Mais la miss n'y voit que du feu. Pas qu'elle soit stupide mais sa crédulité pourrait faire penser que oui. Et dans quel feu d'artifice cela l'a embarqué! La voilà désormais perdue dans un hôtel dont elle ne peut sortir. Bon et si elle vous faisait une petite prédiction ou détectait le potentiel martien que vous possédez?
James Leighton ♣ Cet homme semble tout aussi incompris qu'elle, cherchant mieux dans un monde qu'il se crée. Calme, posé, c'est le genre d'homme qu'Elizabeth apprécie. Avec tout le courage qu'elle a accumuler, elle a fini par se lier d'amitié avec le vice malade. Certes, l'un s'évade avec les arts, tandis que l'autre c'est à travers les ouvrages, mais cela ne les empêche pas de partager leurs rêves. Cependant, gare petit James, à être trop gentil avec elle, la miss pourrait voir en toi un prince charmant et là... Il faudra te débrouiller.
Bryan Krokett ♣ Ce look, c'est évident pour Elizabeth, il n'est pas normal. Peut-être lit-il trop de bouquins également et a fini par se prendre pour Mister Hyde? En tout cas, la jeune bouquiniste épie sans cesse le jeune électricien pour soulever ce mystère. Epier de trèèèès, trèèès loin quand même. C'est qu'il est effrayant avec son look. Ou alors c'est un costume d'alien qu'il a gagné sur Ebay? Hum, Sherlock Holmes ou Hercule Poirot auraient été bien utiles pour Miss Stark dans l'énigme "Krokett"...
Cesare Galluccio ♣ Cet homme un peu bougon, Cesare, inquiète beaucoup la bouquiniste. Après lui avoir tiré les cartes, contre son gré, elle est persuadée qu'un terrible avenir l'attend et cherche à tout prix à le protéger. Enfin, pas qu'elle se prend pour Calamity Jane ou Pocahontas, mais quand même. Et curieusement, l'homme l’accueille avec le sourire. Oh non, rassurez-vous, cette demoiselle l'énerve, mais étant extrêmement crédule, il lui invente les pires situations pour qu'elle tombe droit dans le panneau, nirak, niark. On ne l'embête pas le petit Cesare.
▌Date d'arrivée : 15/12/2009
▌Age du joueur : 30
▌Commérages : 2057

Voir le profil de l'utilisateur

avatar



-------- Dahlia Silvester --------
© Avatar réalisé par Ryann, prédéfini de Ryann S.
-------- My Life --------

Dahlia est née le 30 avril 1991 à St George dans l'Utah. Âgée de 19 ans, elle exerce le métier d'hôtesse de l'air. Ses ennemis la définissent comme une femme capricieuse, trop impulsive, peu sentimentale, agressive et parieuse. Ses proches, quant à eux, vont la qualifier de ouverte d'esprit, agréable, confiante, astucieuse et généreuse.

Saint George, dans l'Utah, vit l'arrivée de la jeune Dahlia, deuxième et dernier enfant de la famille Silvester. Adorable gamine, fille d'ambassadeur, la demoiselle a beaucoup voyagé, explorant les quatre coins de la terre. Sociable et ayant des bonnes bases linguistiques, la demoiselle n'a pas cherché loin pour sa carrière, décidant d'être hôtesse de l'air à 17 ans, lui laissant la possibilité de garder une certaine liberté et peu d'attachement. Bien que sa famille soit mécontente de ce rythme de vie irrégulier, Dahlia n'en avait cure, n'en faisant qu'à sa tête. Harcelée sous les coups de téléphone de sa mère et de son frère ainé pour qu'elle se trouve un petit copain et adopte enfin une vie de jeune fille "normale", Dahlia sur un coup de tête, choisit le premier passager potable qui lui faisait du gringue. Oh, certes, il était gentil, adorable, aimant et tout le toutim, mais, parce qu'il fallait bien un "mais", il l'a demandé en fiançailles au bout d'un an et demi de vie commune. Et là, bardaf c'est l'embardée, c'est l'incident diplomatique. Oh oui, la famille était heureuse car cela forcerait la petite Dahlia a "enfin" quitter son job, mais pour la miss, ce fut une totale remise en question. Et quel revirement, puisqu'au final, après mûre réflexion et avoir passé en revue cette année et demi e couple, Dahlia a finalement compris qu'elle était attirée par la gent féminine. Après tout, il y avait plusieurs indices qui aurait du lui indiquer la voie, mais elle est lente à la détente quand elle le veut. Sans attendre, son reste, la miss révéla tout à tout le monde et prit congé, suite à l'hécatombe sentimentale qu'elle venait de créer parmi ses proches. A nouveau libre, elle cherche à s'épanouir en découvrant son nouveau soi et en profitant à fond. Mais avant tout, un détour à l'hôtel Dusk, histoire de planifier au calme et incognito sa nouvelle vie.
Alexis Bell ♣ Alexis est une jeune fille sympathique. Directement présente pour sympathiser avec les autres clients, Dahlia s'est sentie en confiance avec la jeune fille. Même un peu trop... Elle craque pour ce petit bout de fille et se retient de lui dire ses sentiments. Après tout elle ne veut pas la brusq... Roooh et puis zut, qu'elle se jette à l'eau et elle verra bien! Elle insistera même! La jeune Alexis se retrouve maintenant amie avec une lesbienne folle d'elle, comment va-t-elle s'en sortir? L'avenir nous le dira.
Naomie Sutcliffe ♣ Entre Naomie et Dahlia, la relation est ambigüe. D'un côté, elles s'adorent, tous les deux ayant des caractères passionnés, mais d'un autre... Naomie voit en la jeune fille un intérêt plus particulier, plus mesquin, malsain même. Ce que Dahlia interprète mal, prenant son attention comme une attirance, hors pour la Miss Silvester, la préférence va à Alexis. Entre entente et malaise, voilà un lien particulier...
Keith Alister ♣ Ça ne peut pas être ... Lui? Non, ouf, il est plus âgé, mais la ressemblance entre Keith Alister et l'ex de la jeune demoiselle la met mal à l'aise. Après tout, elle culpabilise un peu (mais vraiment qu'un peu) d'avoir quitté son fiancé et voilà qu'on lui met son sosie en face! Pas pratique pour l'oublier... Et le jeune Keith semble avoir remarqué ce malaise (sans en connaître la cause) et a décidé dès lors de jouer avec les pieds de la jeune hôtesse de l'air. Pauvre Dahlia.
▌Date d'arrivée : 15/12/2009
▌Age du joueur : 30
▌Commérages : 2057


Dernière édition par Ryann Stalker le Sam 26 Nov - 20:20, édité 2 fois

Voir le profil de l'utilisateur

avatar



-------- Jane Heatherfield--------
© Avatar réalisé par Ryann, prédéfini de Ryann S.
-------- My Life --------

Jane est née le 26 août 1983 à New York dans l'état de New York. Âgée de 27 ans, elle exerce le métier de professeur de danse et danseuse. Ses ennemis la définissent comme une femme hyperactive, râleuse, trop perfectionniste, tortionnaire et bavarde. Ses proches, quant à eux, vont la qualifier de sportive, élégante, optimiste, sociable et spontanée.

La danse. Ses costumes, ses entrechats, ses pointes, ses ballets. Une scène complexe où chaque acteur effectue ses gestes avec une harmonie calculée, règlementée. Voilà la vision que miss HeatherField a du monde. Jane a toujours vécu au milieu de ce spectacle mouvementé de chassés-croisées de la ville de la grande Pomme. Née au milieu d'une famille modeste de deux filles et un garçon, Jane a toujours appris à mêler lutte et passion. Avec acharnement, elle s'essaya dans tous les types de danse mais préféra de loin la danse classique où elle gravit les échelons rapidement. D'un caractère affirmé et exigeant, elle est toujours parvenue à ses fins par la force du travail et de la volonté. « Tu rates ta vie? C'est parce que tu n'as pas assez essayé ou exploré d'autres voies ». Son optimisme l'a toujours accompagné et permit de prendre la vie avec une certaine légèreté. En effet, la vie, ça va, ça vient et Jane en profite à tous les instants. Mariée pendant deux ans avec son metteur en scène, elle divorça, trop focalisée sur son travail (et parce qu'un mari qui prend du ventre, non merci!). Tel est le caractère de miss Jane, une new-yorkaise pure souche, vivant à 100% et ne se demandant pas de quoi demain sera fait. La danse, la danse, il n'y a que cela qui l'obnubile. A tel point que cela agace les autres. Elle ne pourrait pas leur lâcher la grappe? Les laisser souffler? Non, à 27 ans, ayant presque atteint la limite pour être danseuse étoile, Jane persévère et fait partager sa passion à travers des cours de danse. Ce qui ne plait guère à ses collègues et supérieurs qui, pour s'en débarrasser, lui proposent une année sabbatique. La réaction de la miss? Un tremblement de terre terrible qui a secoué tout le théâtre de danse. Fulminante, Jane du cependant accepter et se décida à aller chez sa tante à San Fransisco. Malheureusement pour les clients de l'hôtel Dusk, ce lieu fut un de ses arrêts. Avec Jane, fini la glandouille, séance d'aérobic à 5h du mat' et organisation d'un ballet en 5 actes pour la semaine prochaine...
Henri Potier ♣ "Comme ça tu veux me mettre dans ton lit? Ma foi, pourquoi pas, mais à une seule condition, mon p'tit coco, c'est moi qui mène la danse." Autre proie d'Henri, Jane a directement vu le loup pointer et a décidé de le faire tourner en bourrique quelques temps. Et le pire, c'est que le français accepte. Désormais, Jane le fait suer à coup de séance d'aérobic et entrechats, l'épuisant jusqu'à la moelle. Mais Henri ne désespère pas, il a une jolie blondinette à mettre au pieu à la clé. Enfin, s'il arrive à passer les douze travaux de Jane...
Beccaline L. Woodsen ♣ « Et toi! Non, mais tu as vu ta carrure?! Même un danseur de claquettes est plus musclé que toi! Retire ce T-shirt et montre-moi de quoi tu es fa... Yiiick! » Jane n'a loupé son coup en voulant déshabiller Beccaline pour voir ses pectoraux. Et quels pectoraux si vous lui passer l'expression. Un peu déconcertée, Miss Heatherfield a vite retrouvé ses esprits et s'amuse de cette ambiguïté sur laquelle Beccaline joue. Son corps frêle convient tout à fait à ceux d'une danseuse étoile et en même temps elle peut jouer des rôles androgyne comme Orphée ou faire une totale inversion de sexes ans le Sacre du Printemps! Ca bouillonne, ça crépite dans le cerveau de la danseuse et quelque chose nous dit que Beccaline aura son secret bien gardé si elle répond aux exigences de la new-yorkaise.
Todd Cutter ♣ T'es malade? Une bonne cure de sport te redonnera du peps mon gaillard! Et pas de cinéma avec moi ou j'irai voir ta femme ou fiancée, c'est du pareil au même. Oui, Jane s'ennuie et a décidé de bouger le bout de gras de tout le monde et de Todd avant tout. Le voyant s'avachir dans un fauteuil la première fois qu'elle l'a vu, miss Heatherfield n'a pas pu laisser passer cela. Il a beau être malade, il faut se battre dans la vie et c'est à travers le sport, et la danse, qu'elle espère lui apprendre cette leçon de vie!
▌Date d'arrivée : 15/12/2009
▌Age du joueur : 30
▌Commérages : 2057


Dernière édition par Ryann Stalker le Mar 28 Fév - 21:19, édité 3 fois

Voir le profil de l'utilisateur

avatar



-------- Sue Lee --------
© Avatar réalisé par Ryann, prédéfini de Ryann S.
-------- My Life --------

Sue est née le 08 décembre 1998 à Battle Mountain dans le Nevada. Âgée de 12 ans, elle est écolière. Ses ennemis la définissent comme une fillette inexpressive, menteuse, hypocrite, possessive et gâtée. Ses proches, quant à eux, vont la qualifier de innocente, astucieuse, sociable, candide et calme.

Sue, ou Su-Sue à la guimauve selon son père, aurait du vivre une vie normale, sans embrouille. C'est ce qu'elle aurait toujours aimé avoir. Hélas, mère Destinée et surtout mère Nature n'en a jamais voulu ainsi. Née dans un froide nuit de décembre, la petite Sue fit son arrivée dans la famille Lee avec les larmes et .... Et bien c'est tout. Muette dès la naissance, la pauvre petite ne savait pas dans quelle famille elle s'était embarquée et n'avait aucun moyen pour hurler son désespoir. Une mère bimbo et peu soucieuse des autres et un papa-poule étouffant flic et dealer à la fois, la vie ne lui avait pas fait de cadeau. Oh certes, elle n'était pas miséreuse, mais quand on a un père qui est un vrai boulet qui vous oublie sur le bord de la route lors d'un ravitaillement, elle n'hésitera pas à s'en plaindre si sa langue marchait convenablement. Elle lui aurait bien tordu le cou également à son père. Père-poule, mon œil! Oui, à l'âge de six ans, la petite miss, désemparée et perdue en plein milieu du désert du Nevada, ne pouvait hurler à l'aide ou téléphoner à quelqu'un. Heureusement, Mère Fortune lui envoya une voiture avec à l'intérieur, Meredith Sewth. Et quelle chance d'avoir rencontré sa route! Non seulement la femme ne confia pas la fille aux autorités compétentes, prétextant qu'il s'agissait de sa filleule et Sue joua le jeu. Bah oui, elle a trouvé une femme qui la gâte et ne l'ennuie pas avec des affaires louches de drogue, ne l'interroge pas sur son passé et SURTOUT ne fait pas des blagues vaseuses sur son aphonie. Gâtée, choyée, Sue a vécu six années heureuses voyageant de ville en ville avec sa "mère" illégale pour des raisons professionnelles. Un jour, alors que les deux femmes traversaient le Nevada, elles firent une pause à l'hôtel Dusk, qui ébranla leur petite vie tranquille à jamais.
Shelley Scott ♣ Shelley et Sue. Deux gamines au milieu de tant d'adultes. Certes, Shelley est une des neufs. Mais quand on emprunte le corps d'une fillette, il vaut mieux se fondre dans la foule. Alors Shelley joue. A sa façon, évidemment, niark. Cette petite, étant muette, ne pourra jamais dire quoi que ce soit. Entre jeux normaux et d'autres plus appropriés à Shelley, il n'y a qu'un pas. Qui vous a dit que les jeux d'enfants n'étaient pas cruels? Shelley mène la danse avec les neufs, alors pourquoi pas avec Sue également? La petite Sue devra se méfier de l'eau qui dort.
Meredith Sewth ♣ Recueillie sur le bord de la route, Sue est "illégalement" sous la garde de l'institutrice. Ne se comprenant pas l'une l'autre, Meredith gâte cependant la jeune fille afin d'en faire la fille dont elle a toujours voulu. Arrivées à l'hôtel, cependant, sa mère par procuration semble soudainement perdue dans ses pensées et cela Sue ne le tolère pas et parviendra bien à regagner l'attention sur elle. Elle ne sait peut-être pas crier, mais elle connait d'autres moyens pour attirer l'attention sur elle.
John Smith ♣ "What's up, dude? Wanna play? C'me on, I've got a room full of videogames!" C'est bien connu, John est un grand gamin. Alors avoir une joueuse dans l'hôtel, gamine ou non, ça lui plait. L'exubérant policier s'est même pris d'affection pour la petite, jouant au grand frère et la petite sœur - mais surtout aux bons potes de jeux vidéos. Bon, dommage qu'elle soit muette car les parties de Singstar passent à la trappe, mais les deux parviennent à s'entendre. Et puis, comme Meredith la néglige, Sue s'est trouvée le parfait compagnon de jeu.
▌Date d'arrivée : 15/12/2009
▌Age du joueur : 30
▌Commérages : 2057


Dernière édition par Ryann Stalker le Sam 26 Nov - 20:14, édité 2 fois

Voir le profil de l'utilisateur

avatar



-------- Meredith Sewth --------
© Avatar réalisé par Ryann, prédéfini de Ryann S.
-------- My Life --------

Meredith est née le 19 novembre 1968 à Sacramento dans l'état de Californie. Âgée de 42 ans, elle exerce le métier d'institutrice. Ses ennemis la définissent comme une femme indécise, égoïste, mélancolique, immature et distante. Ses proches, quant à eux, vont la qualifier de volontaire, tendre, courtoise, souriante et intelligente.

Fille unique de la famille Sewth, Meredith en a toujours fait à sa tête et tant pis si cela ne plait pas aux autres. Tout lui a souri dans la vie. Aussi bien dans sa petite enfance que lors de ses années lycée, tout se passait comme elle le désirait. Mariée à un homme charmant du nom de Zachary Stalker, dès ses vingt ans, elle ne voyait pas la surprise qui se profilerait au bout de sept ans de mariage. Oh oui, Zachary Stalker était un mari doux et aimant, la respectant et lui obéissant au doigt et à l'oeil. Certes il lui avait offert une fillette merveilleuse, et un autre enfant était en route. Mais jamais de la vie, elle n'aurait imaginer découvrir que son mari avait un penchant pour le sexe fort. Un peu par hasard, avec les ragots qui se colportaient dans la petite ville de Baker où elle vivait sa petite vie, Meredith devait accepter cette vérité. Ce qu'elle fit, mais à sa manière. Attendant d'accoucher de son deuxième enfant, un garçon, elle fit ses valises et abandonna toute sa famille, toute sa vie pour laver l'humiliation qui lui a été faite. Abandonnant sa fille tant aimée et un fils en bas-âge, c'est sans remord qu'elle partit au loin. Les années passaient et la mélancolie s'installa, les regrets l'envahissaient. Institutrice à temps partiel, Meredith voyageait de ville en ville pour trouver son havre de tranquillité. En 2004, alors qu'elle parcourait les routes du Nevada, un « cadeau » lui vint dans les bras. Au bord de la route, une petite fille de six ans, presque l'exact sosie de sa véritable fille, trainait au bord de la route. C'est avec cette arrière-pensée qu'elle recueillit la petite Sue Lee, enfant muette dont elle ne connait ni le passé, ni les raisons de sa présence sur cette route et n'en avertit pas les autorités. Elle n'était qu'une poupée, un outil pour se faire pardonner de l'acte qu'elle avait commis 9 ans plus tôt. Se complaisant toutes les deux dans cette absence de compréhension, Meredith choya la petite telle une princesse, satisfaite de cette fille illégalement hébergée. Se déplaçant toujours pour des raisons d'emploi, le duo « mère-fille » s'arrêta en chemin à l'hôtel Dusk, réservant une surprise double pour Madame Sewth.
Ryann Stalker ♣ Stalker... Ce n'est pas possible?! C'est, perdue au milieu de nulle part, que Meredith retrouve ses deux enfants qu'elle a lâchement abandonné. Bien qu'elle reconnaisse les traits de sa fille, c'est la première fois qu'elle voit véritablement son garçon. A la fois réjouie et effrayée, elle ne sait comment l'aborder pour mieux le connaître. Préférant l'observer de loin elle se demande ce qu'il se passerait s'il apprenait sa véritable identité. L'acceptera-t-elle seulement?
Sacha Stalker ♣ Ne voulant pas en croire ses yeux, Meredith s'est retrouvée face-à-face avec sa fille. Les mêmes airs enfantins et un ventre plus rebondi, elle s'interroge sur l'enfance et les épreuves qu'elle a du franchir pour finalement devenir une femme. Trop craintive sous les regards suspicieux de sa fille, elle préfère faire profil bas en sa présence. Après tout, elle l'a bien délaissée par pur égoïsme. Quel instinct maternel.
Matt McCravatt ♣ "Bonjour ô cœur désolé. Pourquoi vous intéressez-vous à mon ami de perfection. Vous n'êtes pas sa mère tout de même, ahah!" Matt McCravatt ou l'art de mettre les pieds dans le plat. C'est avec une remarque complètement anodine qu'il bouscula l'arbre généalogique des Stalker. Enfin, non, mais presque. Désormais dans la confidence, le jeune Matt essaie d'aider Meredith à s'approcher de ses deux enfants. Et puis si cela lui permet par après d'avoir un rencard avec une adulte, que demander de plus! Ryann Stalker, apprête-toi à l'appeler "beau-papa"... Ou pas.
▌Date d'arrivée : 15/12/2009
▌Age du joueur : 30
▌Commérages : 2057

Voir le profil de l'utilisateur

avatar



-------- Anna Theim --------
© Avatar réalisé par The Awesome Me, prédéfini de Poussin d'avril
-------- My Life --------

Anna est née le 01 avril 1948 à Anchorage dans l'état de l'Alaska. Âgée de 62 ans, elle exerce le métier de mascotte. Ses ennemis la définissent comme une femme lubrique, commère, critique, têtue et dangereuse. Ses proches, quant à eux, vont la qualifier de courageuse, dynamique, passionnée, imaginative et débrouillarde.

Anna Theim ou Anathème, c'est la même chose. Mademoiselle Theim doit être blâmée pour ses actes. Cette « adorable » vieille femme vêtue d'un simple costume de mascotte car elle fait dans la simplicité (et n'a pas d'autres images sur la toile du net) est en fait un personnage effroyablement dangereux! Son enfance paisible dans les plaines frigides de l'Alaska ne laissait pas du tout présager ce qu'il allait advenir d'elle. Femme avec un sombre passé mystérieux, mademoiselle Theim ne s'est jamais mariée et pour une simple et bonne raison: c'est une couguar! Oui, jeunes hommes, vous avez bien lu! Cette dangereuse damoiselle, si l'on peut dire malgré son âge fort avancé *tousse*, en a après votre jeunesse et vos fesses croquantes! Lassée par ces hommes fripés, bien trop jeune dans sa tête, et un peu folle aussi avouons-le, Anna en profite à 100%. Enfin, jusqu'à ce que les autorités aient recueilli un trop grand nombre de plaintes pour cause de harcèlement. Bah oui, que voulez-vous, Anna n'a jamais obtenu une seule conquête, mais son esprit rêveur lui fait prendre ses désirs pour des réalités. Cela n'empêche que la police aux trousse, la fuite dû s'imposer! Et voilà que mademoiselle Theim débarque dans cet hôtel avec pour seul bagage sa tenue de mascotte qui contient plus de 1001 objets mystérieux. Oh, mais? Ne serait-il pas trognon, ce petit jeune aux cheveux noirs? Gare à vous jeunes garçons, car avec Anna, tout est sous le signe de l'Amour!
Jamie McCravatt ♣ « Huhuhuuuuuuu ♥ ! Mais ce petit garçon timide vient-il de me faire un clin d'oeil? Ohoh, à peine arrivée et mon charme fait effet. » Là où Jamie McCravatt avait du fermer son oeil car une poussière lui était rentrée dans l'oeil, Anna et son imagination débordante a vu tout autre chose. Pire, elle s'est persuadée que ce garçon serait l'homme de sa vie et rien d'autre! Ils seront l'Alpha et l'Oméga! Le Yin et le Yang! Désormais, ce pauvre garçon est constamment harcelé de mot doux envoyés par un expéditeur mystérieux et se fait aborder la plupart du temps par une mascotte mystérieuse (c'est qu'elle est un peu timide la Anna!), et ça, ça lui fait peur...
Arthur Clifford ♣ Raouh! L'uniforme, il n'y a pas à dire, ça rend Anna toute chose. Anna a bien envie d'échanger sa tenue de mascotte avec celle de ce charmant agent de police. Après tout, il ne peut rien refuser à une vieille dame, non? Ces anglais sont si polis! Depuis qu'elle a croisé son regard glacial, Anna en est sure, il y a quelque chose entre eux! C'est l'homme de sa vie et rien d'autre! Mais? Elle n'avait pas déjà Jamie? Voudrait-elle créer un harem? En tout cas, prends garde à tes menottes petit anglais car mademoiselle Anna n'a aucune envie de te laisser t'échapper, huhuhu ♥ !
Karl Malovitch ♣ « Ouhouhouh! Ce jeune aux bois dormant voudrait-il être réveillé par sa princesse? » Cours, Karl, fuis avec toute l'énergie qu'il te reste car si une chose est sûre, miss Anna ne va pas te laisser en un seul morceau! Depuis qu'elle s'est assise sans le faire exprès sur ce jeune homme endormi (en même temps avec une tenue de mascotte on ne voit pas grand chose), c'est Cupidon qui a frappé son cœur! C'est l'homme de sa... Oui, bon, vous aurez compris... Maintenant, Karl a le sommeil perturbé car des bruits effrayants se font entendre à sa porte de chambre et le matin, des traces de griffes se trouvent dessus de façon inexplicable... Pauvre, pauvre Karl...♥
Contenu sponsorisé






Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Le club des bienheureux [16/20]