AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 ::  :: Signez le registre! :: Fiches refusées

 
Paige McAlister, ou la passion peut être sadique [ABS]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité


Dernière édition par Paige McAlister le Dim 31 Juil - 22:38, édité 3 fois


avatar





Paige
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥Mc Alister

Prédéfini ♫♫♫♫♫♫♫♫
by LilyTiger
by Swacool
▪▪ Alors, l'ami, prêt à nous dire qui tu es? ♫♫

ϡ 25 ans - une éternite
ϡ Secrétaire - Vice de la Passion
ϡ Américaine - /
ϡ Juneau, Alaska - les Ténébres et le Chaos
ϡ 2 janvier 1985 - Avant le commencement même


ϡ "Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. "
(c) Chamfort
Le Vice de la Passion c’est moi et j’ai donc récupérés tout le Vice que j’influençais en mes jouets (les Hommes) ceci saupoudré de quelques qualités qui me permettent d’attirer mes proies …

Oui, je suis une personne active et quand je veux quelque chose, je m’y investie à fond et allant au bout des choses, ne penser même pas à la possibilité que j’abandonne. Irréfléchie ? Tss… On dirait ma calculatrice de sœur Hazel qui a toujours été la préférée de notre Père le Chaos. Je contrerais cette adjectif en disant que je fais ce qu’il doit être fait, agissant à ma guise et porter par mes envies. Et oui, repousser ses envies, c’est mauvais pour la santé ! Ou du moins ça devrait l’être pour tout le monde et pas seulement la mienne ! J’ai un esprit assez frivole et j’apprécie partir dans de bons petits délires, rêveuse ? Oui, on pourrait nommer ça ainsi, j’aime imaginer des situations qui (malheureusement) n’arrive pas forcément… Bien que je fasse en sorte que ce soit le cas : investie je vous dis.

Et quand je fais quelque chose, je me fiche pas mal de votre avis, de vos regards et commentaires car ce n’est pas vous qui êtes à ma place : je fais ce que je veux ! Et puis j’aime ça. Je me nommerais expressive bien que les mauvaises langues me trouvent exubérante. J’aime vivre à fond et avec le sourire, mes proches apprécient d’ailleurs ça chez moi … Et même ceux qui le deviendront. Je suis joviale et j’aime aller vers le gens, me montrant sans tabou (à quoi bon ?) sous mon vrai jour. D’ailleurs, c’est un reproche que je n’ai pas vraiment compris venant de mon père … Il trouvait que j’en faisais trop … Encore une comparaison avec Hazel sans aucun doute qui elle n’avait rien. Moi quand j’ai des choses (j’englobe les humains), j’aime le montrer car faire partager ma joie aux autres d’une trouvaille, d’un achat, d’une possession nouvelle ou que j’aime rappeler montre aussi un côté fière de mes acquis. Matérialiste ? Non. Frimeuse ? Vous ne comprenez pas mon point de vue … Possessive ? C’est déjà mieux … Juste que, quand j’aime quelque chose, je le prends et je le garde, point. Toujours en suivant mes envies …

Et je n’aime pas qu’on me reprenne quelque chose, non je suis rancunière si ce n’est même vengeur depuis mes plus anciennes heures... Quand j’ai appris qu’on allait s’installer parmi les jouets, j’ai été la plus heureuse. Enfin ! J’allais m’amuser non seulement a poussé les femmes à être passionnée jusqu’au Vice que je suis mais aussi être moi-même la personne qui fera des victimes sur mon passage. Mais bien sûr, je m’attendais à retrouver certains cas que je voulais déjà punir autrefois… Mais si, vous savez ! Ce genre de cas, qui ne sont ni raisonnables ni passionnés comme ce McCravatt ! Ils ne savent même pas utiliser à bon escient leur passion, allant jusqu’à faire honte à mon Vice et ça je ne supporte pas ! ... Et il va le sentir passé. Car oui quand je n’aime pas quelque chose, aussi petit soit-il, je le règle et pas en douceur. Et bien oui voyons ! Il faut que ça rentre dans leur tête, qu’il reste des marques… Et j’apprécie l'utilisation de la violence (fouet et martinet : je vous aime !), cette douleur me fait un de ces biens ! Je pourrais faire ça toute ma vie … Mais que je suis bête : je suis faite pour ça ! Moi sadique ? Peut être et je vous invite même à l’être et vous comprendrez ce plaisir. Mais je trouve en cet action un risque, un danger de se faire prendre, que tout dérape et c’est là que c’est le mieux ! J’adore quand l’adrénaline monte et que mes jouets perdent les pédales. Que mes victimes féminines craquent et bravent les interdits qu’elles s’étaient imposés, que mes victimes masculines agissent à la démesure selon leur véritable envie (enfin les miennes que je leur transmets).

Je résumerais que dans la vie il faut aller au bout des choses et ne jamais hésité : suivez votre instinct, vos pulsion, votre passion. Moi je le fais et je le vis très bien ! On me dit sauvage alors qu’en réalité je suis juste très directe et sans masque, loin de l’hypocrisie habituelle. Mes frères Caïn et Abbel apprécie d’ailleurs ça chez moi : je suis Passion jusqu’au bout, usant de tous mes talents de femme et ça marche ! Peut être que je réfléchis moins avant de me lancer par rapport à ma bonne sœur qu’est Hazel mais je fais touche, même si je dois m’y mettre à plusieurs fois !

Quand on me demande quels sont mes peurs, je leur réponds la raison, mon total opposé est si dure, si calculée, si froid. Mais il n’y a pas que lui, je déteste être enfermée, voulant parcourir le monde et chercher des jouets même loin de cet Hôtel. Je me satisfais encore car je m’amuse beaucoup mais si un jour on peut faire le même genre de concept à travers le monde : je suis partante !

Des envies ? J’en ai tous le temps et elles sont trop diverses … Juste que je puisse continuer à pulser la passion juste qu’à la force en mes jouets, jusqu’à ce qu’il craque et se tue, jusqu’à ce qu’il n’est plus qu’eux-mêmes et leurs envies passionnées au monde et qu’il dénigre toute réalité et raison.
by LilyTiger
▪▪ Ouvrons une page de ton histoire ♫♫


Ce monde que vous voyez si beau, si magnifique, si parfait, si indescriptible et pleins d’autres « si » qui mettent en avant une chose bonne et bienfaitrice. La nature est dite bien faite et c’est sûrement le cas. Mais quand Dieu créa la Terre, il n’aurait pas dût crée l’Homme. Cet être si instable, si incomplet, si manipulable, si tenté, pleins d’autres « si » qui cette fois-ci montrait qu’il était le total contraire de la nature car pleins de contraires… Capable de naître mais qui avec le temps, vieillit pour mourir. Capable de s’allier pour s’entendre mais aussi pour mieux régner et faire la guerre. Capable d’imaginer des choses dépassant l’imagination mais tomber dans la folie et s’abandonner soi-même. Capable de vivre à fond sa vie le plus jusqu’à la mort mais si faible pour tomber malade. Capable d’acquérir tout au monde mais de perdre tout jusqu’à la plus grande misère. Capable d’aimer mais à s’en rendre fou et presque à tourner vers la haine. Capable de vivre avec juste ce qui faut de nourriture mais d’être emporter jusqu’aux pires maladies à trop fortes doses incontrôlés. Capable réfléchir de façon raisonnable mais pourtant si facile à tenter du côté du mal par ambition et bêtise. Et enfin, capable de vivre tout simplement normalement mais si vicié qu’il ne peut plus se supporter lui-même.

Oui Dieu avait crée l’Homme et ce fût sa pire erreur. Le Chaos lui-même fit en sorte que la perfection divine si présente chez ces êtres disparaisse peu à peu. Léguant à ses enfants les Vices ce qu’il voulait prodiguer à ces faibles manipulables. Neuf Vices naissaient donc il y a de cela une éternité et parmi eux celui de la Passion. Passion pour contraire de la Raison si durement éduqué chez les Hommes et qui remplit son travail avec une joie sadique et folle (pas autant que son frère la Folie tout de même) faisant dépasser les limites, braver les interdits, aller au-delà de ce qui était admis, faire craquer les indécis et régner les passionnés. Les Neuf Vices au fil des années, des siècles et des millénaires firent des hommes des jouets viciés et manipulables, restant dans l’Ombre mais participant à toutes les étapes de leur vie. Toujours présent mais pourtant si loin, il fût décidé que les Vices allait s’installer sur cette bonne vieille Terre et agir sur place le Vice par la progéniture même du Chaos. Un hôtel perdu en Alabama fût choisit et chacun se para son esprit d’un corps et d’une identité.

La Passion apparût comme elle voulait qu’apparaisse ses victimes féminines : toute de passion, fougue, pulpeuse, belle à en perdre la raison et sauvage comme elle avait toujours été. Sous les traits d’une secrétaire (jouet qu’elle appréciait tant) aux formes sûres et au regard charmeur, à peine âgé de 25 ans. Elle aimait l’Alaska où dans un endroit où il faisait si froid, la chaleur de la Passion pouvait réchauffer tout et c’est à Juneau qu’elle décida qu’elle était à présent née. Pour la date, elle se souvint de la fois où elle avait poussé des supporters de Glasgow à entrer de force sur les gradins pour assister à ce qu’il aimait le plus. Devinez quoi ! Il y avait eu 66 morts piétinés et cela l’avait fait rire aux éclats. vice de la passion. Elle trouvait donc en ce 2 janvier 1971 un jour exquis ! De plus, elle savait qu’en 1985 (grâce à Hazel qui elle voulait devenir l’image de la bonne sœur : ah ! La blague), Mère Teresa avait ouvert un hospice spécialement pour les victimes du SIDA à Manhattan. Quelle année ! On arrive a accompagné les gens de cette maladie que la Passion elle-même avait crée.

Elle serait donc Américaine, née à Juneau en Alaska, le 2 janvier 1985 et aurait donc 25 ans. Elle serait une secrétaire très stricte, parfaite pour attirer ses proies avec un physique aguicheur qui marcherait sans aucun doute ! Et pour son nom : Paige McAlister. Un petit timbre écossais qui lui plaisait bien et Alister, elle l’a trouvé en entendant à la suite le Nathaniel dire « Rien de mieux que ma chère Alice » et Hazel « Terre de misère ». Elle est assez inventive savez-vous. Alice-Terre : Alister. Parfait avec le nom Paige assez rare et s’inspirant des pages, apprenti chevalier. Cela irait parfaitement à son rôle ! Une jeune femme inexpérimenté de jour mais déjà prête à être sacrée chevalier depuis longtemps armé d’un martinet/fouet une épée.

Oui, tout allait être parfait. Et ce fût le cas. Enfin, elle a trouvé un parfait Doudou en Frances, si passionnée par son amour si fort et violant. Et oui l’amour, qui mieux que ce sentiment vous rend totalement irraisonnable ? De plus, Paige veut la guider vers une voie belle et non qu’elle vive un drame comme elle aurait pût l’apprécier. Prise à présent d’affection, elle ne veut en aucun cas qu’on touche à son Doudou préféré ! A côté de ça, il y Lui. Son nom est Matt McCravatt et le Vice de la Passion a décidé de le faire souffrir, et jusqu’au bout. Cet homme est une abjection à ce qu’elle prône et est totalement l’inverse de sa douce Frances. Elle va le faire souffrir verbalement mais ne tardera pas à l’enfermer dans une pièce, attaché et fouetté, simplement terrorisé à la vue de tout son attirail : il va comprendre ce qu’est la passion et jusqu’où elle peut aller en passant du côté dangereux et sadique…
by Unknow
▪▪ Et toi derrière l'écran, viens ici! ♫♫

ϡ Pseudo : Lily ou Willily pour les intimes x)
ϡ Age : 16 ans le 1er Août o/
ϡ Niveau rp : Lisez les rps de Willow et dites moi
ϡ Disponibilité rp : Les vacs et WE quasiment sûrs et après les principaux soirs ... quand je peux...
ϡ Comment es-tu arrivé? DC de Wililly
ϡ Un avis? Les prédéf' c'est bien et ayant pitié j'en ai pris un x)
ϡ Code : Code validé par Ryry

Invité
Invité


avatar



Je ne suis pas sûr d'avoir finit... Faire un des Neuf est pour moi un petit défi que je relève et cela commence par la fiche. Si vous avez des avis : n'hésitez pas !
▌Date d'arrivée : 15/12/2009
▌Age du joueur : 30
▌Commérages : 2057

Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Yeah Willily, tu t'es lancée!

Ton code a été validé, et je te souhaite une bonne continuation pour ta fiche! Tu m'as l'air déjà bien partie Wink

Ça va être Matt et Hazel qui vont se réjouir en tout cas! ^^

Étant une des Neufs, Nath se chargera de valider ta fiche (enfin, je crois...).
▌Date d'arrivée : 19/01/2011
▌Age du joueur : 22
▌Commérages : 1342

_________________
Willow Lewis Wei
« Tant qu'on ose se battre,
même si on essuie des échecs,
on est digne de respect. »
~ Lao She



Voir le profil de l'utilisateur http://the-stories-never-end.tumblr.com/

avatar



Je suis désolé de le dire ainsi mais j'arrive pas. A quoi ? Et bien, j'arrive pas à m'approprier comme je le souhaiterais le personnage, je n'arrive pas à faire en sorte que se soit fluide à la première personne et enfin.. Je suis déjà débordé et je préfère qu'une personne plus douée que moi s'occupe de la petite Paige.

Encore désolé. J'aurais dût aller me rendre plus tôt de mon erreur : vous pouvez supprimer ce compte, je resterais cependant active avec Willily ^^'
▌Date d'arrivée : 21/06/2011
▌Age du joueur : 30
▌Commérages : 1104

_________________

Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Coucou miss,
pas de soucis. Tu fais comme tu le sens, on ne va pas t'en vouloir voyons et on ne va pas ta forcer non plus red: Tu souhaites que l'on supprime ton compte de suite ou tu veux encore "tenter" un peu? Pour nous, c'est pareil en fait donc Wink Ce qu'on peut toujours faire aussi, c'est que tu l'utilises en PNJ quelques temps, genre, pour intervenir dans quelques rps (intrigues, etc.) ainsi tu as l'occasion de voir si tu t'en sors avec le perso et si c'est le cas, tu finiras ta fiche Wink Si pas, on supprimera le compte ^^
▌Date d'arrivée : 19/01/2011
▌Age du joueur : 22
▌Commérages : 1342

_________________
Willow Lewis Wei
« Tant qu'on ose se battre,
même si on essuie des échecs,
on est digne de respect. »
~ Lao She



Voir le profil de l'utilisateur http://the-stories-never-end.tumblr.com/

avatar



Ça me va ^^' Peut être que je m'y ferais et que l'envie viendra en écrivant =)
▌Date d'arrivée : 21/06/2011
▌Age du joueur : 30
▌Commérages : 1104

_________________

Voir le profil de l'utilisateur

avatar



On peut toujours tenter ainsi. C'est ainsi qu'Andrew a commencé avec le personnage de Margaret parce qu'elle n'était pas sûre de savoir l'interpréter. Maintenant, attention, si tu préfères "retirer" ce perso, faute de temps, alors je ne veux t'obliger en rien surtout. Je ne veux pas te forcer à te stresser avec un perso en plus xD Je te proposais juste l'idée, pour que tu saches que cette éventualité existe et a déjà été utilisée Wink
Contenu sponsorisé






Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Paige McAlister, ou la passion peut être sadique [ABS]