AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 ::  :: Signez le registre! :: Fiches validées

 
James Leighton
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

▌Date d'arrivée : 03/08/2011
▌Commérages : 471


Dernière édition par James Leighton le Jeu 4 Aoû - 23:25, édité 5 fois

Voir le profil de l'utilisateur

avatar





James
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥Leighton

Prédéfini♫♫♫♫♫♫♫♫
by NES
by NES
▪▪ Alors, l'ami, prêt à nous dire qui tu es? ♫♫

ϡ Age > vingt-six années
ϡ Métier > Peintre ~
ϡ Nationalité > Américain
ϡ Lieu de naissance > Atlanta ~ Géorgie
ϡ Date de naissance > le douze mai 1984


ϡ « Dans toutes les larmes s'attardent un espoir »
(c) Simone de Beauvoir

James, James, James ...

Vice de la Maladie, il aurait préféré laisser sa place à d'autres. A vrai dire, aucun trait de son caractère ne ressemble à celui de ses pairs et il se demande toujours pourquoi il est ce qu'il est.
Les autres profitent de leurs Vices, voulant enlever toute paix au pauvres Hommes, toujours les mêmes victimes, alors que James, lui, haït ce qu'il est, tout autant que les malades. Lui-même l'est tout le temps, et c'est en grande partie à cause de cela qu'il déteste son "don". Il fait tout pour aider les autres, réparer ce qu'il répand mais il a bien du mal, d'autant plus avec sa timidité. Fatigue, rhume, fièvre, mal de ventre, de tête, asthme, arthrite, allergies, conjonctivites, hypertension comme hypotension, c'est son quotidien et il s'en serait bien passé.
Ses maladies consécutives lui ont enlevé à force toutes traces d'énergie. James est donc extrêmement doux et calme, au grand dam de la plupart de ses frères et soeurs. Il en faut vraiment beaucoup pour le mettre en colère et il encaisse pratiquement tout sans se plaindre. L'exemple parfait est comment le traite son frère aîné, Caïn. Les insultes, les différents noms pleuvent et James ne les apprécie évidemment pas, cependant il le laisse faire, essayant néanmoins quelques fois de riposter, de se défendre -et ça ne fonctionne jamais. Ceci découvre une autre facette de notre James : il est discret, très discret et n'aime pas être sur le devant de la scène, faisant tout pour l'éviter, en faisant presque une phobie. Il est tellement silencieux et invisible que lorsqu'il s'isole, peu de personne -pour ne pas dire aucune- ne remarque son absence. Il aime également énormément son grand frère Nathaniel -le seul autre Vice quelque peu pacifiste- et un certain Karl Malovitch -quelqu'un qui dort tout le temps et que la Maladie envie beaucoup. Leurs personnalités s'entendent à merveille, ils passent ensemble presque tout le temps où ne dort pas Karl. James, malgré tout ce qu'il peut dire, se trouve être beaucoup influencé par sa relation avec la Guerre. Ce dernier ne l'aime pas, c'est clair, mais notre Vice en est étrangement affecté et tente certaine fois d'inverser la tendance -échouant toujours.
La Maladie passe beaucoup de son temps dans son univers à lui. Pas le même genre d'univers que celui de la folie, non. C'est le seul endroit où il se sent bien, loin de toutes ses maladies, un monde qu'il s'imagine rempli de lumière et de fleurs, surtout des coquelicots et des marguerites, deux couleurs marquant la vie. Il se plonge dans ce monde-là quand il fait ce qu'il aime ou quand il se sent calme, encore plus que d'habitude. Cette dernière chose arrive lorsqu'il écoute de la musique -du classique principalement, tel que Vivaldi, Debussy ou Bach, mais il aime également les morceaux de piano, de violon et de flûte traversière- , lorsqu'il est immergé dans l'eau -seul, bien entendu- ou, chose étonnante, quand il fait le ménage. Il dit que grâce à ça, il tue des bactéries, que donc moins de personnes tombent malades ; il passe d'ailleurs beaucoup de temps à astiquer sa chambre qu'il a redécorer avec des couleurs claires et qui fait d'elle une des plus belles chambres de l'hôtel. Il aime énormément peindre. Il s'imagine son monde sur les toiles, les détaillant de milles couleurs plus ou moins vives, y mettant tout son temps et sa passion. En réalité, on peut dire que James communique grâce à ses toiles et ses poèmes. Car oui, il écrit également, mais cette fois plus mélancoliquement, ce qui déplaît souvent à ceux qui ont l'honneur de les lire -ils sont très rares- car cela prouve que James se morfond dans ses maladies. Comme vous l'avez remarqué, il adore les arts et en plus de peindre et d'écrire, il joue de la musique -plus précisément du piano-, reprenant souvent les morceaux de Camille Saint-Saëns, dont surtout "Le Cygne", où il attend toujours désespérément un partenaire violoncelliste pour partager sa passion et ce magnifique morceau. "Aquarius" lui plaît aussi énormément, il le joue souvent le soir avant d'aller essayer de dormir.
Essayer, oui, vous avez bien lu. Après tout, qui peut réussir à tomber dans les bras de Morphée en aillant les narines complètement bouchées par le rhume, un sifflement strident dans la tête, froid de tout son être, chaud comme si un bout de soleil s'était détaché pour venir dans votre corps, voire même tout en même temps ? Pour y remédier un minimum, James se décontracte donc en jouant puis en écoutant d'autres morceaux de duos violon-piano, ses préférés. Ainsi apparaît son univers et les différentes maladies sont moins présentes pour lui.
Le sourire de James est une des choses les plus étrange chez lui, en plus de son rire. Le premier, souvent peu apprécié car caché au grand public, est comme résigné et triste, tout en aillant de la chaleur et de l'espoir. En fait, c'est plutôt la personne en face de lui qui l'interprète selon ses envies, James ne cherche qu'à rester discret. D'ailleurs, son rire l'est extrêmement ! Un son sourd quoique mélodieux et cristallin, il est très rare de l'entendre en dehors de la proximité de Nathaniel ou Karl. Il arrive parfois que ses deux choses arrivent quand notre Vice est plongé dans ses pensées, à des milles d'ici ; il vaut mieux alors ne pas le déranger sous peine de se faire tout simplement ignorer ou de le voir partir, allant sans doute se réfugier dans l'endroit où il passe le plus de temps : sa chambre.
Extérieurement, James a l'air assez fragile et triste, mais c'est tout simplement car il a peur des grandes foules. Quand on le connaît bien, il est très câlineux -en demandant toujours-, attentionné et doux, remarquant quoi que ce soit d'inhabituel. Changer la routine lui fait également des frissons car il préfère que tout soit organisé et clair, pour éviter les mauvaises surprises.
Pour finir, notre James n'est jamais -ou le moins possible- en contact avec les animaux à cause d'une allergie dû à leur poils. Il se contente donc de s'occuper de petites plantes qu'il a lui-même achetées pour redécorer sa chambre, souvent des fleurs simple telle que les coquelicots ou des marguerites géantes. Il ne se nourrit d'ailleurs presque que de plantes, étant végétalien -tuer ou utiliser des animaux pour manger le répugne, malgré le fait qu'il ne puisse pas les approcher.

by NES
▪▪ Ouvrons une page de ton histoire ♫♫


• Avant --

Tout était si simple, avant que tout n'arrive. La paix, la joie, le bonheur, l'amour, la tranquillité ... Bien sûr, il a fallu que quelqu'un gâche le tout. « Le pire, c'est que j'en fais partie. Oui, moi, tout autant que mes huit frères et soeurs. Après tout, nous sommes de la même famille ... » Ainsi était les pensées de James, peu après être sorti du ventre du Chaos, alors que le Tout venait d'être créer, aussi pur et divin que pouvait l'être une création de Dieu. Il était bien, à cette époque-là. Oui, bien, tout simplement bien intérieurement. Un sentiment qu'il n'avait pas vu durer depuis quelques millénaires, à vrai dire. Sept jours de paix se passèrent pour lui, tranquilles et calmes, sans maladies, avant que ne commence le cauchemar. Eve. Pourquoi a-t'elle fait ça ? Enfin, Adam est tout aussi fautif qu'elle. Même si, à la fin, ce n'est pas leurs fautes uniquement. Les soeurs Famine, Misère, Tromperie et Vice ont bien jouer leurs rôles dans cette histoire - entre autres de ses frères Vices -, s'en vantant même parfois. Bien évidemment, le Créateur ne fut pas content, mais les pairs de James ne faisait que s'en réjouir. Une fois les deux premiers humains tombés entre leurs mains, toute l'humanité suivi. Allant sur Eden juste pour faire souffrir, les Vices s'amusaient comme des fous avant de revenir sur Terre, accompagné d'Eve et d'Adam -qui, eux, avaient été chassé d'Eden par leur propre créateur. Ainsi était né le monde, peuplé des deux premières âmes humaines ayant dans leurs ombres neuf Vices, chacun représentant une autre face de la Mort.

• Pendant --
Ils s'amusaient. Ça le dégoûtait.
Était-ce donc si attrayant de voir des gens mourir, souffrir, se déchirer par sa faute ? Mourir de faim, de pauvreté, au combat, prématurément de vieillesse, se déchirer par la Passion, la Tromperie, voire même les deux par la Maladie et la Folie ? Heureusement pour l'Humanité, les deux derniers Vices étaient plus ou moins pacifistes. Nathaniel, Vice de la Folie, n'avait évidemment plus toute sa tête, mais heureusement qu'il était là : James aurait sûrement sombré, craqué et aurait ressembler à tous les autres Vices - un pur et simple exécuteur, tortionnaire de tous ses Hommes plus ou moins innocents- si un autre n'avait pas partagé ses idées. Nathaniel ne s'en rendait peut-être même pas compte, enfoncé dans sa Folie, mais peut importait. La Maladie se contentait d'observer le spectacle qu'offrait ses sept frères et soeur, ne pouvant -ou croyant ne pouvoir- rien faire pour stopper cela. Un jour cependant, il se trouva que les sept autres s'ennuyèrent, faisant toujours les même tours à l'Humanité -qui y sautait à pieds joints- et se lassaient réellement de ce spectacle. James cru même un instant qu'ils allaient arrêter de faire souffrir les victimes éternelles qu'étaient les Hommes avant de se reprendre. Ce n'était évidement pas l'intention de sa famille, mais on dit bien que l'espoir fait vivre. L'aîné, Abbel, vice de la Vieillesse et pseudo-chef, décida alors de tous nous faire incarner sur Terre ainsi que de nous mettre dans un hôtel, au milieu du Nevada, état désertique presque sans vie des Etats-Unis, pour mieux encore torturer les quelques pensionnaires, laissant le reste de l'Humanité tranquille - pour l'instant. L'hôtel Dusk nous accueilli donc, dans toute sa misère.

• Et maintenant --

Hôtel miteux, rempli de poux, acariens et toutes autres choses auxquelles James est allergique, chambre petites et sombres, mal éclairées, en résumé, un endroit qui n'est pas du tout adapté au Vice de la Maladie.
Depuis qu'il a été incarné dans un corps, James s'est découvert d'autres maladies, celles qui apparaissent sur la peau, ou alors des allergies plus fortes qu’auparavant. C'est donc affublé d'une insolation qu'il arriva à l'hôtel, accompagné de ses huit frères et soeurs. Prétextant une excuse que tout le monde aurait trouvée douteuse pour rester - écrasement de leur van dans un ravin-, ils ont donc loué chacun une chambre, les autres excités comme jamais à l'idée de trouver la bonne personne à torturer. A l'arrivée, ils n'étaient que neuf membres d'une même famille, affublés de noms, de physiques et de caractères très différents et ne souhaitant que rester dans cet hôtel. Personne ne se serai douté de leur nature, de ce qu'ils venaient faire ici et combien de temps ils voulaient rester. Enfin, ils sans James, puisqu'il s'était juré de ne pas y participer, de même essayer d'enlever un peu de leurs souffrances aux futurs victimes/
Restant à l'arrière, discret comme toujours, James tentait tant bien que mal d'endormir les symptômes de son insolation. Il avait chaud, soif, mal à la tête et sûrement de la fièvre, pensant à chaque instant faire un malaise ; on pouvait dire qu'il n'avait pas bien supporter le voyage. Restant derrière les Vices à observer les quelques fleurs mal entretenues de l'hôtel pour se distraire, il prit sa clé en avant dernier pour éviter la foudre de ses aînés, principalement. Ne parlant pas et aillant sûrement un visage rougeâtre, il se dépêcha de signer le registre, de prendre sa clé et de partir de ce hall trop rempli à son goût, bien qu'à peine une dizaine de personnes étaient présentes. Il n'avait même pas attendu l'approbation du réceptionniste pour partir que, courant presque dans les couloirs, il rejoignit sa future antre. James souffla enfin une fois la porte contre son dos, fermée. Installant ses maigres affaires sur le lit en attendant de nettoyer les meubles de rangements, il se fit couler un bain d'eau froide, comme il le fallait en cas d'insolation. Il fallait aussi qu'il aille dans son univers pour retrouver enfin son calme après cette dure première journée passée ici. Le bain froid et sa musique dans les oreilles lui fit du bien et le relaxa, laissant de côté pendant une petite heure son horrible mal de tête strident. L'"Été" de Vivaldi restait dans sa mémoire en écho à cette journée, restant malgré tout un bon souvenir grâce au minutes de paix qu'il avait reçue de la mélodie. James ne savait que faire de ses journées puisqu'il ne s'intéressait pas à la souffrance que voulaient prodiguer ses pairs. Il se décida finalement à explorer l'hôtel pour les premières semaines. Les suivantes reprenaient toujours les mêmes activités : peinture, musique, poèmes, dessin, il s'intéressa même à l'astrologie - qu'il voulait apprendre. Finalement, cet hôtel était une réelle pause pour lui, qui était moins embêté qu'avant par Caïn -entre autres.
Au fil du temps, il décora sa chambre lui-même, changeant de rideaux, arrachant le papier peint pour laisser place à son art, dépoussiérant chaque matin son armoire et autres meubles de rangements, on peut dire que sa chambre est une réelle antre pour lui qui y passe la plupart de son temps. Il s'est même procurer un piano qu'il a placé avec peine dans la petite chambre. Son coin peinture est également présent et il écrit ses poèmes le plus souvent sur son lit - dont il a changer les lattes et le sommelier. Quand on entre dans sa chambre, c'est comme si on entrait dans son univers.
[La dernière partie a été mise là, mais je peux la déplacer si ça dérange]
by NES
▪▪ Et toi derrière l'écran, viens ici! ♫♫

ϡ Pseudo : James m'ira ~
ϡ Niveau rp : heu o.o à vous de voir x)
ϡ Disponibilité rp : tous les jours ! (Ou minimum tous les deux soirs)
ϡ Comment es-tu arrivé? via un partenariat n_n
ϡ Un avis? Waaaaaaaaaaah *-*
ϡ Code : « Valid' by Master Tazer »

▌Date d'arrivée : 22/07/2011
▌Age du joueur : 23
▌Commérages : 456

Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Jaaaameeees! Mon vice a moi!!

Bienvenue mon cher vice adoré! Bon courage pour ta fiche *.*!
▌Date d'arrivée : 21/06/2011
▌Age du joueur : 30
▌Commérages : 1104

_________________

Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Bienvenue sur le fofo' petit James. Aaaah, j'en connais un qui va être super heureux, James lui manquait xD (et ce quelqu'un n'est pas Todd xD). Bon courage pour ta fiche en tout cas et n'hésite pas si tu as besoin Wink
▌Date d'arrivée : 15/12/2009
▌Age du joueur : 30
▌Commérages : 2057

Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Yahou! Un James! Bienvenue sur ce forum, si tu as besoin d'une aide quelconque, n'hésite pas à nous harceler, le staff est fait pour ça (enfin dans la mesure de nos disponibilités XD ).

J'espère que tu t'amuseras ici et bon courage pour la suite de ta fiche!
▌Date d'arrivée : 19/01/2011
▌Age du joueur : 22
▌Commérages : 1342

_________________
Willow Lewis Wei
« Tant qu'on ose se battre,
même si on essuie des échecs,
on est digne de respect. »
~ Lao She



Voir le profil de l'utilisateur http://the-stories-never-end.tumblr.com/

avatar



La maladie o__o *fuit*







*revient* Bienvenue à l'Hôtel des Neuf Fous (si ce n'est plus), finis vite ta fiche pour voir au plus vite à quelle point les idées du staff sont géniales //mode fayote//, enfin à bientôt ! *part*
▌Date d'arrivée : 21/06/2011
▌Age du joueur : 30
▌Commérages : 1104

_________________

Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Je valide ton code James Wink Préviens quand ta fiche est terminée en postant à la suite et Nath' viendra s'en charger red:
▌Date d'arrivée : 03/08/2011
▌Commérages : 471

Voir le profil de l'utilisateur

avatar



    Voilà, je pense l'avoir terminée ~
En espérant avoir bien saisi le personnage et n'être pas trop décevante ..
Merci en tout cas pour vos commentaires n_n
▌Date d'arrivée : 02/12/2009
▌Age du joueur : 31
▌Commérages : 1422

_________________

Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-box.forumactif.com

avatar



Frangin :pompo:
J'ai adoré ta fiche. Toi qui avait peur de ne pas t'approprier le personnage, moi, je trouve ton interprétation parfaite (et pourtant, je suis difficile xD). Sérieusement, très beau style, belle orthographe, bonne grammaire, superbe représentation du caractère de James. On aurait presque l'impression que tu as fait cela toute ta vie Je te valide donc avec plaisir.

Je t'invite donc à créer ton carnet de rps {ici} et ton carnet de relations {là-bas }. Vu qu'il s'agit d'un prédéfini, tu n'as pas besoin de référencer ton avatar Wink Ton compte en banque sera créé dimanche lors de la mise à jour des comptes red: Je t'invite, en attendant, à aller zieutter cette section {ici} pour voir ce dont il s'agit. Vu que nous avions déjà eu un James, ta chambre a déjà été créée (tu es chanceux par rapport aux autres, tu ne devras pas attendre la maj red:). Il s'agit de la chambre 1419. Bon jeu parmi nous. Je te laisse découvrir le reste par toi-même petit aventurier
Contenu sponsorisé






Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
James Leighton