AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 ::  :: Signez le registre! :: Fiches validées

 
Willow Lewis - Finished.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

▌Date d'arrivée : 19/01/2011
▌Age du joueur : 22
▌Commérages : 1342

_________________
Willow Lewis Wei
« Tant qu'on ose se battre,
même si on essuie des échecs,
on est digne de respect. »
~ Lao She




Dernière édition par Willow Lewis le Lun 30 Juil - 17:46, édité 3 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://the-stories-never-end.tumblr.com/

avatar




Willow Lewis feat. China Female (Hetalia)
Fiche d'identité && Caractère


Je suis née le 1er du mois d'Août en 1989. Je suis donc âgée de 21 ans. Je suis d’origine Américaine et Chinoise et suis née dans la ville de Qidong en Chine. Je vivais dans la ville de Boston avant de débarquer à l’Hotel Dusk. J’exerçais le statut d'étudiante en Arts et Lettres. Généralement, les gens trouvent que je suis quelqu’un de sympathique mais aussi quelqu’un de timide. Mais ce n’est pas tout, je peux également être déterminée et loyale. N’allez pas croire que je suis une personne gentille, je peux aussi être totalement absente et lunatique. Je suis arrivé(e) ici grâce à un autre membre (Blue/Eileen) et je pense pouvoir me débrouiller seule pour faire mes marques sur le forum.




Histoire du personnage

Part[1]
♣ Les gens heureux n'ont pas besoin de se presser. ♣ Ou l'enfance n'est qu'ignorance mais parfois il est bon de ne pas savoir


Willow n'était qu'un bébé et comme tout bébé, elle ne savait pas ce qui était bien ou mal. Ses parents étaient si calmes quand ils lui parlaient, lui souriaient d'un même ensemble. Que s'était-il donc passé entre sa naissance et ses quatre ans ? Pourquoi ce vide ? Pourquoi ce noir ? Pourquoi quand la petite brune se forçait à se souvenir, rien ne revenait ?

Il y a bien une raison et la petite fille commença très jeune son enquête. Son père ne lui avait révélé que quelques informations, et encore étaient-elles toutes vraies ? La p'tite Willow serait née à Boston, là où elle habite avec son père, mais aussi où avait habité sa mère? Oui, la madame qu'ont toutes les autres copines de classe, elle était passée où ? Aïe. La question qui fâche, enfin qui va fâcher. Monsieur Lewis était un grand avocat, il était respecté mais surtout très occupé. Au bout d'un moment, le fait que sa fille de six ans lui demandât tous les soirs où était sa mère, commença sérieusement à l'agacer. Il ne pouvait pas lui dire la vérité, c’est ainsi, mais il ne pourrait pas non plus tenir aussi longtemps face à sa fille. Elle restait butée sur le sujet et se renfermait même à cause de ça. Il décida donc de le faire à la manière douce :


"- D'accord Willow, je vais te dire où est maman. Tu as remarqué … tu n'es pas exactement comme les autres petites filles de ta classe. C'est parce que tu viens d'un pays très lointain où maman vivait …
- Et ... alors ?
répondit la petite fille sans comprendre ni penser au mode princesse d'un pays lointain comme les autres filles de son âge.
- Et bien ...
commença le père, peu sûr. Et bien maman a décidé de rester là-bas quelques temps et ... elle m'a promis qu'elle reviendrait d'ici quelques temps.
- Papa. Pourquoi maman met autant de temps ... C'est si loin ?
- Oui chérie, la Chine c'est loin donc tu vas attendre sagement maman et laisser papa faire son travail.
- D'accord ..."


A six ans la raison est donc : maman est loin, maman va revenir. A partir de ce jour, la petite chinoise, puisqu'elle est comme maman, doit attendre le retour de cette dernière. Alors elle cherche, elle se renseigne, elle apprend, elle grandit. Son père veut qu'elle travaille bien, lui disant que de bonnes études font un bon métier, qu'elle ne doit penser qu'à ça. Mais, bien qu'elle soit encore petite, elle n'est pas bête pour autant. Pourquoi sa mère met autant de temps ? Pourquoi son père veut l'éloigner d’elle ? L’empêcher d’y penser simplement ? C'est si horrible que ça la Chine ? Ce n’est pourtant pas aussi loin que le dit papa en tous cas : juste dans les 2000 miles, si l'on passe par l'Océan Pacifique : il ne doit pas y avoir tant d'heures de vol ! Enfin d'après les livres de la bibliothèque du quartier … et ceux aux alentours. Oui, Willow était curieuse, et à partir de ses six ans et jusqu’à ses neuf ans, elle chercha tous les moyens possibles pour savoir pourquoi sa mère n’était pas là. Demandant à tout le monde connaissant son paternel, jusqu'au jour où vint le tour d’Oncle Sam... malheureusement.

Willow l'appelait oncle Sam bien qu'il ne fusse pas réellement le frère de son père, juste son cousin avec qui il était très proche et en qui il avait une extrême confiance. Une telle confiance qu'il, comme il était sur de très grosses affaires, n'hésitait pas à laisser ce 'frère' prendre sa petite à l'école, la garder le soir, l'aider à faire ses devoirs ... Choses bénignes et courantes. Mais vous vous doutez bien que si je vous en parle, c'est qu'il s'est passé quelque chose. Et d'assez grave, bien que la jeune femme n'en parlât jamais, même pas aujourd'hui …

Comment vous raconter ça ? D’ailleurs ça ne se raconte pas … Mais il le faut. Pour que vous comprenez la réaction présente de Willow, il faut connaître son passé. Comme chaque mardi, Willow attendait son oncle à la sortie de l'école. Qui aurait pu s'inquiéter ? Tout le monde connaissait le monsieur, l’ayant vu quasiment chaque soir chercher la petite ! Cette dernière non plus ne s'inquiétait pas, âgée alors de neuf ans. Tout se passa dans le calme, le paysage défilait tranquillement … Attendez : quel paysage ?


"- La maison n'est pas par là Tonton !
- Je sais Willow, je sais .... C'est parce que nous n'y allons pas,
déclara Sam avec un sourire en se retournant vers la petite à l'arrière.
- Ah .... Et on va où alors ? A la bibliothèque ? Au cinéma ? Au boulot de papa ?
- Doucement, doucement ! Pas autant de questions... Tu verras là-bas...
- Donc ce ne sont pas ces propositions, on va où... "
commenta Willow pour elle même, regardant la ville défiler à travers la vitre.

Willow, comme je vous l'ai dit, n'était pas bête, mais ce n'était qu'une enfant : pourquoi devrait-elle avoir peur d'un ami de son papa ? Non, ce n'était tout simplement pas possible. Pourtant, toutes les destinations commençaient à s'éliminer les unes après les autres … La petite commença à s'inquiéter, s’impatienter, à avoir peur :


"- Tonton ! Je veux rentrer ! J'ai plein de devoirs à faire en plus !
- ...
- Tonton, je VEUX rentrer ! J'ai peur ! Fais demi-tour !
- On est presque arrivé ...
- MOI, JE VEUX RENTRER !
- Voyons Willow, tu..."


Il ne finit pas sa phrase car il fut coupé par l'ouverture de la porte arrière gauche alors qu'il roulait assez vite. La petite chinoise n'avait pas réfléchi, elle se sentait vraiment mal et venait de sauter avec son petit sac à dos sur le béton alors que la voiture continuait son chemin. Elle avait mal aux genoux, s'était bien égratignée, des larmes commençaient à montrer le bout de leur nez à ses yeux [logique même !]. Elle la sentait. La peur. Elle ne l'avait jamais vraiment ressentie, mais là c'était du brut : elle devait fuir. Quoi ? Oncle Sam ? La ville ? Sa vie ?

Elle ne sait pas vraiment mais, elle court. Enfin, courir ... Elle traîne d'une jambe, marche le plus vite qu’elle peut, cette marche saccadée de gémissements. Vers où ? Loin. Le plus loin possible. Elle y arrivera, il suffit d’y croire, non ? Tsss ... Vous pensez vraiment qu'elle allait partir et que tout redeviendrait normal ? Pourquoi je vous raconterais ça alors ? Non, Samuel Jackson n'allait pas abandonner une proie si facile et tentante. Il fit rapidement marche arrière, assomma la fille de son soit disant frère, la cala dans la voiture, et partit.

Que se passa t il ? On ne sut jamais vraiment. La jeune Willow Lewis avait laissé son sac sur le bord de la route 90 partant de Boston vers ... vers la planque de Monsieur Jackson, que pourtant personne ne soupçonnait de quoique ce soit de mauvais. La police trouva une maison aux allures normales, dans laquelle dormait sur le canapé, ivre mort, le frère du propriétaire de la maison. Avec le bruit de l'arrivée de la police, il tenta de s'enfuir, mais fut vite fait rattrapé par les forces de l'ordre. On trouva la jeune fille qui n'avait pas encore dix ans, groggy, sans savoir réellement ce qui s'était passé.

Le père après plusieurs appels sans réponses chez lui, était revenu en vitesse à sa maison. Ne trouvant personne, il avait appelé la police qui n'avait donc trouvé qu'au petit matin sa fille disparue. Cela choqua beaucoup le voisinage et l'avocat voulu atténuer l'affaire après avoir rapidement descendu dans un procès son ancien 'meilleur ami'. Beaucoup de psychologues vinrent voir la petite Will mais aucun ne put la faire s'ouvrir. Elle s'enferma sur elle-même pendant presque deux ans avant de, non s'ouvrir, mais recommencer à avoir du contact 'basique' à l'école. On ne sut donc jamais vraiment ce qui s'était passé car le père voulait, certes envoyer en enfer l'homme qui avait brisé sa fille, mais ne voulait pas que plein de gens viennent voir la fille pour vérifier si Monsieur Jackson était passé à l'acte. De même, il vira au bout d'un moment les psychologues qui trouvait en Mademoiselle Lewis, "une étude sur le traumatisme et le blocage de langage et de contact."

Du temps a passé, la petite chinoise enjouée et curieuse a disparu pour laisser place à une petite fille timide qui cache une peur et une méfiance constante. Elle a à présent 14 ans et va bientôt entrer au Lycée [Hight School]. Son père décide qu'il est temps de réfléchir à son avenir alors qu'elle est plongée dans un livre sur le canapé du salon :


"-Euh Chérie... Je peux te déranger ?

Tourne la page.

- Alors voilà,
Il s'assoit. J'aimerais que nous parlions un peu de ce que tu veux faire plus tard. C'est important de savoir et...
- Je vais entrer dans quatre ans dans l'Université de Boston en Ba [Bachelor of Art].
- Tu y as déjà réfléchi ? Bon et bien, je suis content...
Commence à se lever.
- Papa, pourquoi la vie est ainsi ?
- Euh... pardon ?
Le père se rassoit, inquiet .
- Ma mère n'est plus là. Partie ? Disparue ? Morte ? Je ne sais pas. Tu ne te fais pas beaucoup d'amis et le seul vrai que tu as eu, il ne me rappelle que quelque chose d’...
Une vision de dégoût et d'horreur mêlés se glisse sur son visage .
- Chérie voyons,
Il se rapproche de sa fille. Tu n'es pas obligée d'en parler. Je te laisse prendre ton temps... Il y a parfois des passes difficiles mais tu es heureuse n'est ce pas ? Il lui met une main sur l'épaule voulant se rapprocher d'elle .
- Heureuse ?!
Décale son épaule et regarde à l'opposé. Si toi déjà tu commençais un peu à me dire la vérité ? Je ne te demande pas l'impossible, juste la vérité. Pourquoi je ne sais pas où est ma mère ? Même mon père m'a abandonné ! Elle se lève d'un coup et va à la fenêtre faisant tomber son livre .
- Mais non chérie ! J'ai toujours voulu ton bien !
Ramasse le livre. Si... Si je t'ai caché des choses, c'est qu'il le fallait.
- Tu parles à l'imparfait!
Se retourne face à lui, les yeux dans les yeux. Et aujourd'hui ?
- C'est compliqué à expliquer... Tu sais que…
- Non. Je ne sais rien. Et c'est ça le problème. Il suffirait d'une phrase. D'un mot, d'une avance dans ma recherche ... enfin !
Elle se mord la lèvre pour se donner une contenance. Je suis assez grande je pense maintenant !
- Oui... Tu... tu as sûrement raison. Voilà... ta mère... est vivante.
- Elle est où ?
- Et bien... la dernière fois que je l'ai vue... Elle était à Qidong, en Chine, là où tu es née.
- Donc pas à Boston. Je me disais aussi, aucun registre, rien sur ma naissance. Pourquoi je ne me souviens pas ? Pourquoi me l'avoir caché même ?
- Ce... Ce n'est pas important. Je t'en ai déjà beaucoup dit !
- Quand tu commences : finis !"


Mais il ne finit pas. Il sortit, laissant seule sa fille avec une pièce du puzzle qui ne fait que la troubler un peu plus. C'est décidé, elle irait à Qidong. Peut être pas maintenant mais elle irait : il le fallait.



Part[2]
♣ L'eau renversée est difficile à rattraper. ♣ Ou quand tu commences, tu finis !


C’est bien les projets, ça se forme, ça se prépare et parfois même ça aboutit ! Pour Miss Lewis, cela fonctionna. Elle fit bien BA à l’Université de sa ville et cela marcha bien. Elle était certes intelligente, mais en plus elle avait tout son temps. Toutes ses nuits en fait... Oui, car on remarqua très tôt qu’elle était insomniaque. Cela aurait commencé très tôt, la fois où son père avait dit que sa mère viendrait à tout moment : donc il fallait l’attendre. Mais cela n’était rien face à la véritable insomnie après l’acte de ses neufs ans. A partir de là, son maximum était de deux heures avec des cachets, des pilules, et autres somnifères, pour qu’elle récupérât.

Récupérer quoi ? Elle vivait ça très bien ! Elle pouvait mieux profiter de la vie en la vivant doublement non ? Elle profitait aussi de ce temps pour continuer ses recherches, ses idées de départ. Mais son père veillait. Devenu distant mais toujours autoritaire, il lui interdit de s’installer dans un appartement, de partir, d'avoir trop de relations etc. Il avait peur. Elle le sentait. Il ne voulait pas que sa fille partît, il ne voulait pas la voir s’échapper de son contrôle, il avait peur qu’elle vît le passé. Cela engendra aussi des doutes pour la jeune femme. S’il en avait fait autant, c’était obligatoirement important ! Mais pourquoi ? Et même comment… Cette amnésie enfantine... Tout était si étrange, si étranger à elle, à sa vie, à son enfance… qu’elle avait quitté depuis longtemps. Elle était adulte à présent, elle avait le droit de savoir et une occasion se proposa à elle.

Une des professeurs s’était intéressée à son cas, et lui proposa alors un stage en Californie, sur la côte ouest, dans une Université en partenariat avec celle de Boston, où étaient organisés des rencontres avec des artistes. Elle aurait très bien pu se défiler, mais son cerveau comprit quelque chose de très intéressant : elle pourrait partir et son père ne pourrait pas la retenir. Oui, c’était évident. Elle irait là-bas, ferait son stage et ne retournerait pas à Boston. Non. Mais en Chine, et rentrouvrait sa mère, coûte que coûte.



Part[3]
♣ Ne vous mettez pas en avant, mais ne restez pas en arrière. ♣ Ou un départ pour l'avenir, si vite arrêté ?



Mais, tout le monde ne semblait pas de cet avis. Que ce fût le Destin, Dieu ou autre entité inconnue, elle ne pourrait arriver à destination. Pourtant, c’était bien parti : les cars les emmèneraient Etats par Etats, voire même plusieurs en une journée, les hôtels auraient été réservés au préalable, tous frais payés. Oui…
Mais le bus partant de l’Utah pour son dernier transport jusqu’à l’Université ne fut pas de cet avis. Il eut une panne, et tout le monde dut descendre pour voir ce qu’on pouvait faire. Bien sûr, le chauffeur et un des clients réussirent à refaire fonctionner la bête mais pensez vous... Willow était dedans ? Et bah… non.

L’insomniaque était – par miracle si l’on peut dire- endormie un peu plus loin sur le côté de la route, et ne réagit que trop tard, quand le bus partit. Elle décida d’aller dans la direction qu’il prenait, n’espérant pas non plus le rattraper, mais pouvoir arriver tout de même à destination. Mais la destination aussi avait changé. Pour elle en tous cas. Elle devrait se poser pour la nuit, avant de penser à un quelconque autre moyen de transport pour rejoindre le stage californien. L’hôtel choisi fut l’hôtel Dusk. Censée y rester pour une nuit, Mademoiselle Willow Lewis semblait ne pas pouvoir en sortir. Pour son plus grand malheur…



Test Rp

Le mot de la fin...


Sur le net, on me surnomme votre Lily/Willily/Williwi. J’ai bien lu le règlement et j’ai pris connaissance du fait qu’il soit conseillé d’avoir au moins 16 ans vu la teneur des propos du forum. D’ailleurs, le code du règlement est [code du règlement]. Parce que je suis un gentil petit membre, je crédite les auteurs des créations que j’ai utilisées. Les bannières ont été réalisées par (c)LGT tandis que les icônes ont aussi été créées par (c)LGT ainsi que (c)NES et Andrew Loxley. Je suis arrivée ici grâce à une connaissance (Didi) et je pense pouvoir me débrouiller seule pour faire mes marques sur le forum.

▌Date d'arrivée : 21/06/2011
▌Age du joueur : 30
▌Commérages : 1104

_________________

Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Héhéhé Cool Quelle jolie fichounette En ce qui concerne le "test rp", tu as deux solutions :
- Tu préfères poster dans la zone appropriée pour la suite des évènements (par exemple, là où Matt a posté) et alors ta fichounette est terminée Wink
- Tu préfères avoir un test rp à ce propos (car tu n'as pas envie de participer aux sujets intrigues dans Asylum Dusk) et alors je viendrai te le donner plus tard dans la soirée red:

▌Date d'arrivée : 19/01/2011
▌Age du joueur : 22
▌Commérages : 1342

_________________
Willow Lewis Wei
« Tant qu'on ose se battre,
même si on essuie des échecs,
on est digne de respect. »
~ Lao She



Voir le profil de l'utilisateur http://the-stories-never-end.tumblr.com/

avatar



Voilà Arthy, j'ai posté à la suite de l'intrigue (dans les Cellules, à la suite de Matt).
Si ce rp te conviens, cette fiche est finie je pense =)
▌Date d'arrivée : 09/12/2009
▌Age du joueur : 30
▌Commérages : 1962

Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Magnifique rp ma belle Je tiens par ailleurs à te féliciter pour avoir choisi de jouer dans la zone Wink Tu as superbement bien su d'adapter (alors que dans ton mp, tu disais n'avoir jamais joué ce style red:). Bien bien bien... Mais c'est qu'elle mérite aussi une récompense la petite demoiselle donc

En récompense pour avoir joué le jeu de mettre à jour ta fiche mais aussi pour la créativité dont tu as fait preuve ET le fait d'avoir fait ton test en zone rp, voici ta récompense :


Bwahahahaha, qui n'a jamais rêvé d'obtenir une éloge de l'un des trois sadiques du forum? Nath', Ruru ou Ryry, tout dépendra de toi red: L'élu devra en tout cas vanter ta beauté dans sa signature ET vu que tu anniversaire arrive bientôt... Tu auras une petite surprise sur la PA. Il faut juste que tu me dises "un scénario, prédéf" ou "une phrase accrocheuse pour attirer du monde" que tu aurais en tête ^^

*oui, j'ai moyennement fait preuve d'imagination pour le coup mais cerveau fatigue avec le mémoire et le train alors... Rolling Eyes Tu ne m'en voudras pas, hein?*
▌Date d'arrivée : 19/01/2011
▌Age du joueur : 22
▌Commérages : 1342

_________________
Willow Lewis Wei
« Tant qu'on ose se battre,
même si on essuie des échecs,
on est digne de respect. »
~ Lao She



Voir le profil de l'utilisateur http://the-stories-never-end.tumblr.com/

avatar



Alors déjà, vraiment un GRAND merci pour tous ses compliments! Embarassed C'est très gentil et cela ne me donne que l'envie de continuer encore mieux (si c'est possible) o/ Sache que j'ai été assez étonnée d'écrire autant, ça m'était déjà arriver mais ce sujet là... Certes, peu à peu j'étais inspirée mais je ne savais pas si j'arriverais à trouver les mots pour décrire cette nouvelle ambiance (si cela te convient, tant mieux!).

Pour ce qui est de mes récompenses (et quelles récompenses !), un éloge me semble un terme complètement dingue et j'ai réfléchis pendant longtemps avant de choisir (je ne sais plus pourquoi mais au moins j'ai un nom) Ryry pour me le faire o/ Je crois en toi Ryry, merci d'avance pour cela !

Pour ce qui d'avoir un truc sur la PA, je n'ai absolument aucune idée de slogan accrocheur (enfin aucun si on ne précise pas un sujet >,<) donc je vais opter pour la facilité. Ce serait génial si un nouveau pouvait jouer mon Gabriel L. Alexander, ça ferait beaucoup avancer ma p'tite Willow même dans ce nouvel hôtel! Donc s'il te plaît, c'est vraiment très gentil de penser à mon anniv' bien qu'un simple "Happy B-Day~" aurait suffit mais tant qu'à avoir un cadeau, je choisis d'avoir Gabe mis en avant sur la PA.

Vala, vala et encore un grand merci à toi pour tout ça, et au staff pour leur boulot de dingue, et aux membres géniaux de ce forum qui font une ambiance super sympas, et à l'univers de vous avoir créés, et au Destin de m'avoir fait croiser votre route, et ma bonne étoile qui....

PS: Je te souhaite encore bon courage pour ton mémoire bien que je pense que tu vas rapidement passer un cap et tout ne va pas te sembler facile mais... acceptable et tu seras heureux du travail accompli. Bref: bonne chance et que mon optimisme t'accompagne~
▌Date d'arrivée : 15/12/2009
▌Age du joueur : 30
▌Commérages : 2057

_________________


Voir le profil de l'utilisateur

avatar



*gulps* Ryry? Faire une éloge? xD Bon d'accord tu l'auras Willily! (Et après, pas de réclamations face à ma magnificien/baf/ ...)

Juste une question, plutôt dirigée vers Ruru et Nath: Quelles sont les dimensions maximales d'une signature désormais, vu la nouvelle version du fow?
▌Date d'arrivée : 09/12/2009
▌Age du joueur : 30
▌Commérages : 1962

Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Courage pour ton défi Ryry red:
Bon, vu que demain je ne pourrai pas m'en charger (je passerai en coup de vent depuis le campus, la seconde surprise est déjà en place ^^).
Contenu sponsorisé






Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Willow Lewis - Finished.