AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 ::  :: Signez le registre!

 
Jamie McCravatt //EN CHANTIER//
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

▌Date d'arrivée : 31/03/2011
▌Commérages : 372

_________________

Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Jamie McCravatt feat. Ryuugamine Mikado

Fiche d'identité && Caractère


Je suis né le 24 du mois d'octobre en 1993. Je suis donc âgé de 17 ans. Je suis d’origine américaine et suis né dans la ville de Faithorn. Je vivais dans la ville de Faithorn avant de débarquer à l’Hotel Dusk. J’exerçais le métier de fermier (et éleveur de canards). Généralement, les gens trouvent que je suis quelqu’un de doux mais aussi quelqu’un de maladroit. Mais ce n’est pas tout, je peux également être rieur et attentionné. N’allez pas croire que je suis une personne gentille, je peux aussi être distrait et attardé, même si je n'en connais pas la raison. Je suis arrivée ici par le biais d'une connaissance (les fondas en personne, la classe du magret!) et je pense pouvoir me débrouiller seule.




Histoire du personnage

Bzzzt bzzzt... Krrr, shkrrrr...Lôô?...Frshhhh... Allô? All..Krr...Allô? Ah, on dirait que ça marche enfin! Bienvenue chers auditeurs à l'écoute de « confessions intrigantes ». Aujourd'hui, nos psychologues se sont déplacés jusqu'au fin fond de la savane américaine pour dénicher LE spécimen rare que vous attendiez tous. Après un trajet éprouvant, nos équipes ont eu la chance d'observer un nouveau cas particulier d'imbécile congéni... Pardon, de « personnalité déphasée » nous voulions dire. Cet animal étrange, dénommé le Jaminosius McCravattusium Irritabilis, que nous réduirons à Jamie, a attiré notre attention. Pendant une semaine, nous l'avons suivi discrètement afin de révéler la nature de ses faits et gestes. Voici pour vous, en exclusivité, nos observations recueillies au fil de cette enquête. Krrr... ShhRRR...

Frchh... Jour Un, Année 20XX. Nous avons repéré dans la cambrousse américaine le jeune garçon, de carrure assez faible attaqué par une oie sauvage. Nous pouvons donc conclure que le Jamie est un être ridiculement faible. De plus, sa maladresse n'aide en rien. Nous pouvons même nous interroger sur le miracle par lequel cette espèce est parvenue à survivre jusque là. Le Jamie a donc probablement développé des facultés de résistance inconnues à ce jour par la médecine humaine ou alors dressé des stratégies de survivance, ce qui démontrerait une évolution substantielle du Jamie.

Jour Deux, Année 20XX. Rectification de l'observation précédente. Le Jamie est un attardé fini et n'est donc pas du tout capable d'ériger de quelconque stratégie. Après capture du spécimen, nous avons en effet employé le DUSK (Détecteur d'Unité de Sagesse Kantienne) et voilà un extrait du décryptage de la pensée du jeune garçon: « ... [2 minutes plus tard]... Un canard dans un sous-marin qui fait coin-coin, lalalaaa...[2 minutes plus tard]... ». Navrant...

Jour Quatre, Année 20XX. Nous nous étions perdus hier car le Jamie nous avait indiqué une mauvaise adresse où dormir. Le scélérat! Nous devons donc revoir nos analyses encore une fois. Le garçon est un attardé MAIS également un abominable manipulateur quand il lui arrive d'avoir des regains de conscience. Il faut donc se méfier du Jamie, il est moins bête qu'il n'en a l'air... Surtout en présence du Mattonius Brutalitus, l'étude de notre prochaine émission. Frssshhh, Skrr...

Bzzzt... Oh bon sang mais quel cas terrible nos équipes vous ont présenté. Mais avant de terminer de vous dresser le tableau noir de cette créature, nos équipes ont quand même pu distinguer quelques aspects positifs chez notre spécimen du jour. Marco, à toi l'antenne! Krrbzzz...

Fruuuuttt..Bzzt... Suite des observations. Jour Cinq, Année 20XX. Malgré l'infamie que nous avons traversé avant-hier, nous avons fait le constat que le Jamie est en général un garçon doux et affectueux. Notamment envers les canards et le Mattonius. Nous pouvons donc émettre l'hypothèse qu'il s'agit d'un cas rare d'aspirant-canard affecté d'un syndrome œdipien envers sa famille. Pour des raisons de mœurs et d'éthique, nous appellerons une équipe de psychiatre en urgence une fois ce reportage terminé afin de sauver ce cas social.

Jour Six, Année 20XX. Fait incroyable, nous avons pu observer le Jamie rire d'une blague qui lui a été racontée il y a 4 jours. Le garçon est donc lent à la détente mais au moins il a le sens de l'humour.

Jour Sept, Année 20XX. Un membre de l'équipe a malencontreusement été attaqué par une oie sauvage. Par chance, le Jamie a fait preuve de compassion et d'attention en appelant le docteur et en nous rapportant un verre de lait chaud. Même si l'équipe est allergique au lactose. Nous allons dire que c'est le geste qui compte...

Jour Huit, Année 20XX. Encore du lait au petit matin. Le Jamie est vraiment distrait. Résultat, la scripte et le caméraman ont été emmenés aux urgences. Quel triple imbécile! Nous nous retenons pour ne pas l'étrangler sinon ces jours passés n'auraient servi à rien... Encore deux jours... L'équipe commence à ressentir les effets psychologiques néfastes quand on reste en contact prolongé avec le Jaminosius et le Mattonius.

Jour Neuf, Année 20XX. Aujourd'hui, le sujet est resté calme et c'est tant mieux! A voir, il semble plus absorbé par les nuages que par le reste du monde... Même quand son père lui crie dessus. Quel moine bouddhiste!

Jour Dix, Année 20XX. Jour du départ, enfin! Nous avions voulu dire « au revoir » au Jamie, mais celui-ci semblait timide et est resté caché tout du long derrière une ribambelle de canards... Nous devons appeler l'asile au plus vite. Frcccchhhhh...Schkrrrriiiitz...

Bzzzuuut... Un grand merci Marco pour ce portrait assez dérangeant de l'arrière-pays américain. Retenez donc le credo de l'émission chers auditeurs: Restez planqués en ville, des choses étranges se trament dans les campagnes... Nous vous souhaitons une agréable semaine et nous vous proposons rendez-vous la semaine prochaine avec une autre exclusivité: Le Mattonius McCravattusium Brutalitus. Quel nom terrifiant! Brrr... A très bientôt chers auditeurs et merci d'avoir écouté « confessions intrigantes »! ...Brrrrttt...Shhhhkrrriiiiiiitt....Bzzz...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

[Avertissement: le texte qui suit est profondément illogique]

Une lampe à incandescence pendait péniblement au plafond et éclairait du mieux qu'elle pouvait la petite pièce sombre dans laquelle se trouvait Jamie, ligoté sur une chaise brinquebalante. Le cliquetis incessant de l'éclairage qui se balançait au-dessus de sa tête l'éveilla. Grognant de douleur, il cligna plusieurs fois des yeux avant de retrouver pleinement ses esprits. Redressant la tête avec difficulté, le jeune garçon eut la surprise de voir face à lui deux hommes, tout de noir vêtu. Effrayé par une telle apparition, Jamie tenta de se relever de sa chaise pour finalement trébucher, toujours la chaise collée à lui. Un homme vint l'aider à se redresser tandis que le garçon poussait des gémissements incongrus, sûrement sous le coup de la panique. L'autre homme s'approcha et demanda au garçon de révéler toute son histoire depuis le début, et le menaça de ne plus revoir la lumière du jour s'il ne répondait pas directement. L'effet fut net, le garçon se calma et regarda, éberlué, les deux hommes avant de répondre:

-Euh... Mon histoire? Vraiment? Je dois vraiment vous la raconter? Je ne sais pas si je peux, vous savez... Ce n'est pas très intéressant et puis je ne suis pas sûr de bien la raconter. C'est comme la fois où j'ai du raconter une histoire à ma cousine Jessica et que j'ai fini dans une poub...

L'un des deux hommes, exaspéré par ces sottises, tapa du poing sur le mur.

-Hiiii! Désolé, désolé! Je n'ai pas toujours été un enfant très sage! Oui c'est moi qui ait brûlé et mangé tous les marshmallows à Halloween quand j'avais douze ans! Je suis désolé de m'être échappé du placard où l'on m'avait caché parce que j'étais trop bête et en plus j'étais déguisé en sorcier! J'ai promis à Matt de ne plus refaire pareille bêtise! Si vous saviez comme il a été magistralement magnifique quand, dans une volée de plumes et duvet, il est venu me secourir de Gisèle. Gisèle a toujours été une oie-Yankee renommée dans le patelin. Avant-hier encore, elle m'a fusillée du regard alors que je mangeais une choucroute! Je suis désolé d'être né et de vous avoir troubléééééé... Mais si vous désirez vraiment connaître mon histoire, elle a débuté l'été dernier quand mon père et mon oncle ont décidé de concourir tous les deux pour la plus belle vache des États-Unis d'Amérique. Ils ont même concouru pour savoir qui aurait en premier un enfant et j'ai été le grand perdant. Malgré ça, ma grand-mère me prépare toujours des apple pie aux carottes comme je les aime. Elle a été mon premier amour, avec Matt. Attention, je ne parle plus de la tarte. Ça, c'est le surnom qu'on m'a offert quand je suis arrivé pour mon premier jour d'école. La maitresse demandait des mots féminins et c'est là que j'ai dit « tarte ». Pire encore, j'ai vu débarqué il y a deux mois, un gang qui voulait me faire une fête. Sur le coup, j'ai pensé que c'était vraiment gentil, mais il m'ont offert du canard laqué! Vous savez que je sais faire accoucher n'importe quoi, même les œufs? J'ai même été accouché il y a un temps de cela, mais on m'a dit que ce n'était pas joli à voir. En parlant de joli, je me rappelle que Matt m'avait coincé dans la cuisine pour que je drague Amélia, la plus jolie gourgandine du patelin voisin qui est situé à 150 kilomètres de la maison. Mais au final, on a fait qu'échanger des cartes pokémon. J'ai eu toutes les cartes canarticho quand même! Bon, on m'a toujours dit que j'avais une tête d'articha...

Les deux hommes s'étaient approchés dangereusement de Jamie, visiblement mécontents, et l'un d'eux sorti une corde de piano.

-Yiiiick! Je vous dirai tout, c'est promis! Si vous voulez vraiment tout savoir, Matt et moi on conserve une collection de magazines de chasse et pêche que Matt m'interdit de consulter! Je ne suis pas en âge m'a-t-il dit... Pourtant, j'en ai déjà vu des poissons, il y a celui de Matt que j'ai du changer il y a une semaine car j'ai voulu lui donner de la nourriture pour canard. Économie d'énergie oblige. Il a fait la grève de la faim et j'avais l'air malin... Ce même mot me rappelle que nous nous étions perdus un jour dans les bois et nous avions, Matt et moi, du dormir l'un contre l'autre. J'en fais encore des cauchemars car mon cousin a tendance à être fort attachant dans son sommeil. Mais pour tout vous dire, je crois que le logos occidental ne saisira jamais la profondeur d'âme du substrat économique laissé par la glorieuse trentaine. Quand j'aurai trente ans, je serai avant-gardiste... Oui, c'est ça, Matt et mon père m'ont toujours poussé vers cette voie-là, et dans la boue parfois mais c'est par pur élan de lutte à la grecque. Les artistes s'en émouvraient si mon canard n'y avait pas laissé ses plumes la veille de Thanksgiving, à défaut de dinde. Bon, certes, c'était de ma faute, j'ai utilisé toute la volaille possible pour dresser l'orchestre que voulait monter Matt. Un pur staccato endiablé avec une drille vertigineuse! Vous savez que c'est difficile de conduire un tracteur? Ça m'a pris sept ans pour trouver le foin... Pfiou, c'est éprouvant de parler autant... Vous n'auriez pas un verre de lait, s'il-vous-plaît?

Un sourire gêné, le garçon eut à peine posé sa question que ses deux kidnappeurs se raclèrent la gorge, un air mécontent sur leur bouche. Oui, après tout, on ne peut pas dire que leurs lunettes noires soient très expressives...

-Mais...mais...mais qu'ai-je donc fait de si terrible pour mériter ce sort? Je ne suis qu'un simple garçon qui veut vivre en paix au milieu d'un tas de filles trop sexy... Ah non, ça c'est le rêve de mon cousin. Enfin, c'est peut-être le mien aussi? Vous en pensez quoi? Vous pensez que j'ai des chances de m'intégrer sur un forum de jeu de rôle? Ma mère m'a toujours dit que j'avais le beau rôle à la ferme par mes capacités donc...

Le regard fuyant, adoptant un air contrarié, le jeune paysan se remua du mieux qu'il pouvait les derniers neurones qu'il avait su conserver avant d'être éjecté du ventre maternel. C'était sans compter la baffe monumentale que lui attribua un des gorilles. Et l'assomma au passage et reporta l'interrogatoire à plus tard... Ou encore permis aux deux géants de se débarrasser de ce garçon qui, au final, ne servait pas à grand chose, en le jetant dans la benne à ordure...



Test Rp

Le mot de la fin...


Sur le net, on me surnomme Ryry (et d'autres pseudos plus gênant, grouik). J’ai bien lu le règlement et j’ai pris connaissance du fait qu’il soit conseillé d’avoir au moins 16 ans vu la teneur des propos du forum. D’ailleurs, le code du règlement est un canard qui se dodeline sur un air de reggae. Parce que je suis un gentil petit membre, je crédite les auteurs des créations que j’ai utilisées. Les bannières ont été réalisées par [pseudo] et [pseudo] tandis que les icônes ont été créées par [pseudo], [pseudo], [pseudo], [pseudo], [pseudo] et [pseudo]. Je suis arrivée ici par le biais d'une connaissance (les fondas en personne, la classe du magret!) et je pense pouvoir me débrouiller seule.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jamie McCravatt //EN CHANTIER//